Pourquoi mon premier programme est un échec

Il y a quelques temps, je te proposais mon premier programme en ligne, avec pour thème : le blogging.
Comment ouvrir un blog et se créer une petite communauté pour démarrer, voilà ce que je voulais te proposer.

Aujourd’hui, je ne suis absolument pas fière de ce programme, je ne l’aime plus et je crois que le plus gros conseil que j’ai donné pour commencer à se faire connaître sur internet était un cadeau empoisonné.

Mon conseil empoisonné

La façon dont j’ai réussi à faire des rencontres a super bien fonctionné quand j’ai ouvert mon blog. Pendant quelques mois, je voyais mes statistiques augmenter de jour en jour et je sentais que ce que je proposais suscitait pas mal d’intérêt.
Pour aider les personnes à vivre cette même satisfaction, je me suis dit que je devais livrer mes « secrets », dont un en particulier..

Quel secret ? Et bien aller chercher des lectrices en leur montrant de l’intérêt avant tout. Aller sur leur compte instagram, aller sur leur blog, commenter, répondre aux stories par message privé, discuter…

Alors bien sûr, c’est top de le faire, on découvre un tas d’univers, des personnes intéressantes et toutes uniques, c’est génial, j’adore. Sauf qu’au bout d’un certain temps, la liste de contact s’allonge, encore et encore, et quand on arrive à 1000 abonnés dont 300 ayant un blog, tu imagines bien que la lecture des articles se fait de plus en plus rare.

Le retour de bâton

Alors on a beau être transparente, expliquer que, bien sûr, c’est difficile de suivre tout le monde, certaines ne comprennent pas forcément. Et comme elles avaient pris l’habitude de venir sur ton blog pour te remercier de l’avoir fait sur le leur, quand tu ne le fais plus, tout est terminé.

Certaines décident même de se désabonner, puisque tu ne leur parles plus assez. Ce que je peux parfois comprendre.

D’autres, également, nous pensent malveillantes, méchantes, hypocrites. Qu’on se soit forcée à aller sur des blogs pour se faire connaître ou qu’on l’ait fait avec un réel amour pour le travail de l’auteure, ça ne change rien, le résultat est le même : on faisait partie des visiteurs récurrents, puis plus rien.

Hypocrisie ?

Alors je m’interroge souvent sur l’honnêteté, la vérité des réseaux sociaux et des blogs. Je me demande si tout ça est juste, honnête… Que ce soit ma façon de faire ou celle des autres.
Est-ce que c’est normal d’aller sur des blogs avec l’idée que l’auteure fera la même chose ensuite ? Pas vraiment, c’est pour son propre intérêt.
Est-ce que c’est normal d’aller sur des blogs uniquement quand on vient sur le notre ? Pas vraiment, c’est se forcer. Même si c’est pour remercier, parfois, on se force alors qu’on n’est pas sincèrement intéressées…
Est-ce que c’est normal de ne plus jamais aller lire un contenu qu’on affirmait aimer juste parce que l’autre ne vient plus lire le notre ? Non, c’est de l’aigreur, ou de la rancoeur, que sais-je… De l’égocentrisme ?

Et lorsque je remets en question ma façon de faire, mon programme, les conseils que j’ai donné dans celui-ci, je me rends bien compte que j’ai été dans toutes ces positions, que je prônais cette méthode alors que rien n’était juste. C’était alors une grossière erreur que de conseiller aux autres de reproduire mes bêtises.

Parce qu’au final, tout le monde veut la même chose

Finalement, chacune ne veut qu’une chose : Être lue. Et c’est légitime, bien sûr. Mais c’est dur d’accepter de ne pas l’être et encore pire, de ne PLUS l’être alors qu’on l’a été.

Et c’est ce qui m’arrive en ce moment. Comme ma manière de fonctionner était d’aller chercher l’autre, de lui accorder de l’attention, du temps, de l’énergie, de lire son contenu, d’aimer ses photos, de lui envoyer des petits mots et que je n’ai plus le temps de le faire (parce que trop de personnes et parce que j’ai besoin de vivre ma vie physique, loin de mon téléphone) et bien j’ai le même résultat qu’au départ, dans le sens inverse.

Mes statistiques baissent de jour en jour, je n’ai presque plus de visite sur mon blog chaque mois, je n’ai pratiquement aucun commentaire (le dernier article, musique, ZÉRO) et on s’intéresse de moins en moins à mon travail.

Donc tu vois, je suis loin d’être légitime à parler de mes méthodes d’organisation pour se faire connaître sur internet dans un programme. Il vaut mieux que je me concentre sur ce que je sais et dont je suis sûre à 100%.
Je ne culpabilise pas pour autant, j’ai cru bien faire, mais je me rends compte de mes erreurs et je les assume.


Alors plutôt que de me focaliser sur une sorte de stratégie hypocrite en allant brosser l’autre dans le sens du poil pour qu’il vienne chez moi ensuite, quitte à ce que ça dure des heures parce que plus de 200 personnes comptent là dessus, je crois que la meilleure chose à faire est de revoir simplement la qualité de mon contenu pour qu’il suscite de l’intérêt automatiquement, réellement, sans manipulation, sans malhonnêteté.
Produire un travail de qualité.
Avoir assez confiance en moi et toujours y mettre beaucoup d’amour et de passion.

PS : Bien sûr, dans ce programme, tout n’était pas à jeter, j’y ai parlé de conseils pratiques, de ce que j’ai appris en ce qui concernent les différentes plateformes à utiliser, etc… Et ça, j’en suis quand même assez fière. : D

La suite s’annonce intense, pas toujours facile, mais je m’accroche…

Je te donne rendez-vous MERCREDI 19 AOÛT à 18h, ici et dans ta boîte mail pour connaître la grande nouveauté que je t’ai préparé… Et je suis sûre que ça va te plaire !

J’ai hâte !!!

Ju.

2+

22 thoughts on “Pourquoi mon premier programme est un échec

  1. C’est une grande force de pouvoir se remettre en question ainsi. Bravo Justine!
    Je blogue depuis plus de 10 ans et j’ai vu un évolution. Beaucoup de personnes abandonnent leur blog au profit des RS. On n’a plus la patience d’attendre – et je me rends compte que je suis parfois moi aussi dans ce schéma alors que je sais qu’une communauté ça met du temps à se construire.
    Mon seul conseil en la matière serait de se faire plaisir et rester fidèle à soi-même. C’est bien d’aller découvrir d’autres univers tout en restant fidèle à qui l’on est. Rien ne sert de se forcer car quand le contact n’y est pas, l’amertume n’est pas loin.
    Partager doit rester un plaisir. C’est la passion qui attire!
    Hâte d’être à mercredi.
    Belle journée à toi

    1+
    1. Comme toujours, tes mots me touchent profondément. Merci beaucoup!!
      Tu as raison, faire avec le coeur, avec passion, c’est ça qui doit rester et c’est le plus important. Les retours sont un bonus, et ça fait beaucoup de bien, ça donne confiance, évidemment. Mais en réalité si ce qu’on fait nous plaît, il n’y a pas de raison d’arrêter, au contraire! Il faut foncer.
      Tu me redonnes beaucoup d’envie avec ces encouragements, je te remercie encore. J’ai de la chance de t’avoir « rencontré » :’)
      Passe une excellente journée, toi aussi ♡

      0
      1. Je pense que le problème de fond ne vient pas de toi. Je te connais bien et même si ta démarche était aussi avec l’objectif d’attirer du monde vers ton blog, tu ne l’as pas fait avec une intention purement égotique. Cela demande un fort investissement de rendre ce que l’autre nous offre (ici, un temps de lecture) et de moins en moins de personnes font cet effort. Ils privilégient les réseaux sociaux car moins de temps à lire, plus de temps à regarder la vie des gens.
        Les blogs souffrent beaucoup du manque d’intérêt général vis-à-vis de la lecture d’articles longs ou ne traitant pas de la vie privée des gens.
        Un exemple : mon compte instagram : je mets une publication sur la sophrologie = très peu de likes et de commentaires. Une publication personnelle avec une photo de moi = plein de likes et de commentaires.
        Tu as raison de rester alignée avec ce que tu proposes et c’est une vraie qualité. Mais tu vis aussi dans une société qui evolue énormément et très très vite (enfin pas pour tout lol) et parfois, on met du temps a s’adapter parce que c’est assez déstabilisant et pas toujours logique.
        Tu écris divinement bien, ma jolie Justine, et c’est la seule chose qui compte.
        Des bisous tout plein

        1+
        1. Oh je suis si touchée… Merci beaucoup pour tous ces compliments et pour cette compréhension. Je ne suis plus étonnée par ta bienveillance mais elle me fait toujours autant de bien, je suis très reconnaissante d’avoir la chance d’échanger avec toi.
          Bien sûr, prendre le temps de lire des articles, c’est parfois trop compliqué, et je le comprends, d’ailleurs. C’est vrai aussi que la vie privée, les trucs « croustillants » ça attire bien plus. J’ai remarqué aussi ça lorsque je faisais des stories parlées. Au delà du fait de préférer voir un véritable être humain et pas juste des mots ou des photos, il y a aussi le fait que tu fasses entrer les gens chez toi, dans ton quotidien qui plaît. Et moi même je consomme ce genre de contenu parfois, sur Youtube.
          En tout cas, je continuerai de faire au mieux et en fonction de ce que j’aime et qui me ressemble, toi aussi, je l’espère. On se soutient, on est ensemble !!!
          Gros bisous et encore merci ♡♡

          0
  2. je trouve que c’est bien de faire un blog avec des articles intéressants dedans. Ce n’est pas toujours le cas. Beaucoup de blogs sont nuls et une simple façade. Et les personnes font juste de la publicité tout la journée sur les réseaux sociaux. La qualité c’est important.

    1+
    1. J’essaie au maximum de parler des émotions et des situations que tout le monde vit, pour que certaines personnes puissent se reconnaitre, se sentir moins seule. Je ne sais pas si j’y parviens mais je sais que parfois ça fait du bien, alors c’est là dessus que je dois me focaliser. Merci beaucoup pour ton retour, je comprends parfaitement que les publicités soient si agaçantes. Heureusement, il n’y a pas que ça et on peut choisir de regarder uniquement ce qui nous plaît : )
      Merci encore pour ton mot!! ♡

      0
  3. Coucou Justine!
    💕 J’ai toujours bien apprécié ta venue sur mon blog, tes commentaires m’ont toujours touchés! si je viens ici ce n’est aucunement parce que tu viens sur mon blog, simplement que j’aime te suivre… j’aime voir ton évolution. Les sujets que tu traite! L’essentiel est que tu reste toi même ma jolie… ne te force pas à aller visiter des blogs en espérant des retours, car comme tu le dis ça monte très vite et ça redescend aussi très vite. Tu es qqn d’extraordinaire, partage nous ce dont tu as envie, ce qui te fait rayonner! Vraiment!! Il y aura toujours des personnes derrière toi 😊 à très bientôt juuu!

    1+
    1. Oh comme tu es gentille! Merci infiniment! Sache que c’est sincèrement par plaisir que je visite ton blog également, de toutes façons ce que je dis en commentaire le prouve. Tu as beaucoup de talent et c’est toujours un plaisir de découvrir tes nouveautés. : )
      Rester moi-même, quel bon conseil, je promets de le faire. Merci beaucoup!!! ♡♡♡

      0
  4. Je te comprends à 200% Justine !!
    Crois en toi, tu es une personne merveilleuse… Tu as beaucoup à offrir…
    La remise en question et l’auto-évaluation sont deux axes compliqués et y arrivé est déja preuve de sagesse… Se regarder et savoir mettre le doigt sur les aspect que l’on ne métrise pas – pas correctement voir à l’envers… Quel aventure !!! ^^
    Je te soutiens et je pense fort à toi…
    Il n’y a pas d’échec, uniquement des apprentissages <3

    1+
    1. Coucou Justine.
      Je trouve que c’est faire preuve d’une grande sagesse que de se remettre en question comme tu le fais dans cet article.
      Je n’ai pas de blog, je ne peux donc pas me positionner sur ce sujet mais je pense que ta démarche première était sincère (aller voir les autres blogs et eux-mêmes devaient être intéressés pour suivre le tien). Je n’y vois ni calcul ni manipulation mais une envie sincère de faire découvrir ton univers et d’en découvrir d’autres.
      Moi je continuerai à te suivre car j’aime ton univers et tes articles.
      Bises.
      Alexia

      1+
      1. Oh merci ma gentille Alexia!! Tu me soutiens depuis si longtemps et je t’en suis tellement reconnaissante. Effectivement, mes intentions étaient bien évidemment de découvrir, de partager et de faire connaître mon univers. Surtout de faire de jolies rencontres et rien que pour ça, je suis heureuse de l’avoir fait parce que j’ai trouvé des gens comme toi, qui me ressemblent, qui me comprennent et c’est incroyable!
        Ce n’est pas forcément la technique idéale pour bloguer mais au moins, ça m’a servi un temps et j’en suis très heureuse.
        Merci pour ton soutien, merci beaucoup :’) ♡

        0
    2. Qu’est-ce que tu es adorable!!! Merci infiniment! Ces encouragements sont toujours très précieux pour moi et je me répète toujours après avoir lu de si gentils mots que j’ai beaucoup de chance d’avoir ce blog et de faire ces belles rencontres. Merci pour tout, merci pour ta fidélité, pour le temps que tu m’offres. Toi aussi tu es merveilleuse. ♡

      0
  5. Aaaah l’art de se remettre en question, ça permet de clarifier les choses et de passer à autre chose (oui ça paraît simple). Je comprends ta piste de réflexion, on peut toujours se demander s’il y a un intérêt derrière. Bon pour ma part j’ai bien souvent visité ton blog en tant que simple lectrice donc la question ne se pose pas pour moi 😂.
    Faire les choses avec le cœur, comme toujours.

    1+
    1. Ahah tu connais bien la remise en question, je sais… Je crois que toi comme moi avons plus souvent tendance à nous dire que nous sommes dans l’erreur ou que notre travail n’est pas assez bon.. Donc ça devient néfaste et pas du tout objectif. Mais au moins, ça nous permet de nous comprendre et d’essayer au maximum de nous encourager toutes les deux! : P

      0
  6. hello bravo pour cet article et cette remise en question. Après ce n’est pas toujours facile de maintenir de l’intérêt constant sur la longueur. Cela peut aussi dépendre des périodes. Il y a des hauts et des bas. Moi en ce moment je passe un temps de dingue sur ma troisième chronique théâtrale. Il est possible qu’elle ne soit pas beaucoup lue. C’est le risque. en même temps pour moi c’est un pur loisir mais je m’investis beaucoup. et puis il est possible que je fasse un article tout pourri. En tout cas, je te souhaite de t’épanouir dans tes nouveaux projets. Un sacré teasing ! 😄

    1+
    1. Merci beaucoup ma gentille Myrtille, tu as totalement raison, ça dépend aussi des périodes et, d’ailleurs, l’été c’est toujours compliqué. Cependant continuer d’écrire, de créer avec le coeur, c’est ce qui compte le plus, finalement. Ca pourra peut-être être lu plus tard, ou même pas, mais au moins on fait, et c’est déjà quelque chose de fort, de pas évident. : )
      Je te le souhaite également, de tout coeur!

      0
  7. Coucou, me revoici sur la blogo !!! Je t’avoue que je préfère largement être en contact avec la petite trentaine voire vingtaine de blogueuses que j’ai et d’avoir un joli lien, plutôt que de seulement avoir des commentaires pour me dire « merci d’être passée »… 🙂 Donc si je laisse un commentaire quelque part, c’est que j’ai bel et bien lu l’article… Se créer une communauté se fait avec le temps je pense ! Pas vraiment de recette miracle.

    Bisous :*

    2+
    1. Coucouuu, contente de te revoir ici! : D
      Oh en général j’ai la chance d’être lue par toutes les personnes qui me laissent des mots et c’est déjà bien agréable. C’est vrai que certaines font semblant, j’avais oublié ça ^^
      Tu as raison, du temps, de la passion, du coeur et puis ça prend ou pas, c’est l’univers qui nous envoie ce dont on a besoin. : )
      Merci d’être passée! Des bisous

      0
  8. Intéressantes réflexions. Je me suis posé les mêmes questions. Après 1 an et demi de blog, je veux surtout me faire plaisir à produire des articles (de toute manière j’ai toujours fait une petite fiche sur mes meilleures lectures et avec « zéro lecteur » avant d’ouvrir mon blog…). Jamais je n’aurais pensé avoir les 200 abonnés et 5000 vues depuis le début de l’année (il y a une part importante d’abonnés bidons qui cherchent uniquement à attirer l’attention sur le leur). Avoir un objectif de progresser pour soi, de se faire plaisir, de sélectionner un nombre raisonnable de blogs à suivre, voilà pour moi. Et je compte bien rester ainsi. Cela inclus aussi de ne pas trop faire de SP car là on est amené à lire tout et n’importe quoi, j’ai pas trop la patience pour cela. Merci pour la franchise de ta chronique et « blog en paix », tu es pardonnée !

    1+
    1. Coucou! Merci beaucoup pour ce retour et pour ta compréhension. Bien sûr, c’est + facile à comprendre pour les personnes qui en font l’expérience. Je vais aller jeter un coup d’oeil à ton travail, par envie avant tout. : D
      A bientôt, j’espère, passe une belle fin de journée : )

      0
  9. Coucou Justine,

    Super intéressant de lire ton retour d’expérience ! Ah ces statistiques parfois je me dis que je me porterais mieux si je ne les regardais pas (et en même temps c’est tentant de les regarder^^). J’arrive même pas à imaginer suivre 300 blogs et échanger régulièrement, je comprends bien qu’à un moment ça devienne compliqué 🤪 Et en même temps je comprends que certain·es puissent être vexé·es. Et tout ça tu l’expliques bien, on sent le recul dans tes réflexions ! Et du coup tu me fais réfléchir aussi alors je vais te partager les miennes 😊

    Au début j’ai été un peu décontenancée par ce truc du « tu me commentes, je te commente », « tu me suis, je te suis », j’ai rejoint des groupes de blogueur·euses pour échanger et j’ai parfois été déçue par le manque d’échange autre que « un com pour un com ». Et en même temps j’ai parfois aussi ressenti de la déception quand j’échangeais avec une personne sur son blog et qu’elle elle ne venait pas sur le mien (ou en fait elle venait peut-être mais ne commentait pas et je ne le voyais pas). Et j’ai aussi déjà ressenti une sorte d’obligation de « réciprocité » (sûrement du fait de ce truc « un com pour un com » ambiant qui finit par influencer mais aussi de par mon caractère je crois car je le constate dans d’autres situations de la vie quotidienne). Mais comme tu le dis on devrait pas se forcer, et ne pas en vouloir aux autres de ne pas ou plus ou moins commenter et se rappeler que TOUS nos articles ne parlent peut être pas TOUJOURS à la personne, ou que parfois la personne fait d’autres choses ou juste change dans ses intérêts et ne suit plus les mêmes articles ou blogs… Perso, ça m’arrive souvent d’aller voir un blog que j’adore et que pourtant je n’ai pas consulté depuis quelque temps et de « rattraper » plusieurs articles d’un coup. Et je remarque aussi que quand la personne me laisse un com’ sur mon blog si ça fait quelques temps que je n’y suis pas allée je vais y aller en me disant « ah tiens ça fait longtemps qu’est-ce que j’ai loupé » mais je n’y vais pas car j’ai eu un com’ mais parce que j’y pense^^ Tout comme lorsqu’une personne me commente et je vois qu’elle tient un blog je vais faire un tour car je suis curieuse (mais parfois le contenu ne m’intéresse pas particulièrement ou bien je lis de manière anonyme sans commenter si je ne trouve rien à dire).

    1+
    1. Merci beaucoup ma gentille Camille d’avoir évoqué ton expérience à ce sujet de façon honnête. Je crois que j’ai exactement la même façon d’appréhender ces retours que toi. On a beau ne pas forcément adhérer au : « tu m’écris, je rends en t’écrivant, que ça m’intéresse ou pas », on a sûrement toutes été confronté à ça à un moment. Parce que ça fonctionne beaucoup de cette manière et que, comme je le dis, j’ai carrément laissé reposer TOUTE ma communication sur ce fonctionnement au départ, pensant que c’était comme ça que ça pourrait fonctionner. Voilà pourquoi c’était d’autant plus une erreur de partager cette façon de faire dans un programme, ouf je m’en suis rendue compte. : )
      En tout cas, une chose est sûre, lorsque je lis tes retours, je suis toujours très heureuse et intéressée et je suis sincèrement heureuse d’aller te lire ensuite, moi aussi, je te le dis toujours, j’adore ce que tu fais et je me retrouve très souvent dans tes mots. Donc… Merci pour ta fidélité et merci pour tous tes partages ! : D

      1+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.