Etre femme, c’est grandir

Ca fait un moment que j’ai envie de répondre à ces questions de Laetitia, en plus de celles de son ByGalaProject auquel je réponds ici.
Laetitia pose donc, à plusieurs femmes qui acceptent de témoigner sur sa chaîne Youtube, des questions sur la féminité en général. Et comme je n’ai pas la chance de rencontrer Laetitia et d’aller au Brésil (un jour, ça viendra…), j’ai décidé de le faire ici, sur le blog et je compte sur toi pour y répondre aussi en commentaire et partager tes réflexions avec nous.
Je ferai donc un article pour chaque question.
La première étant…

La première idée qui me vient toujours à l’esprit quand j’entends cette question, c’est que c’est… Etre une adulte. C’est à dire, passer du statut de « fille » à « femme ». Rien de plus, rien de moins. Etre une femme, ce n’est plus être une petite fille mais passer une étape supérieure et grandir.

J’ai écouté un podcast dans lequel Aloïse Sauvage (encore elle, j’en parle tous les jours, je sais, que veux-tu, je l’aime…) répondait plus ou moins à cette question et mettait exactement les mots que j’aurais voulu choisir pour expliquer ma pensée. Elle a dit : « Je deviens de plus en plus femme. Avant j’étais un petit être qui gambadait. J’étais un petit machin qui faisait plein d’activités, qui se posait pas trop la question de ce que c’était être une femme. J’essayais déjà d’être un individu. Je ne me retrouvais pas vraiment dans les images qu’on renvoyait de la femme. Donc je me disais ‘ah ok, donc garçon manqué’…
Quand je dis que je suis une femme, c’est l’idée que j’accepte de grandir.« 


Voilà, j’aurais pu me contenter uniquement de citer ses paroles. Pour moi, c’est exactement ça.
J’essaie déjà d’être un humain et j’essaie déjà de réussir à vivre le plus sereinement possible tout ce que la vie m’amène…


J’avais, tout de même, envie de partager cette photo de mon dos nu. Parce que, étrangement, elle me fait me sentir très femme. Il y a des moments où je me sens plus femme que d’autres. Parfois, je suis encore un bébé, parfois je me sens femme forte. Ca dépend des jours, des humeurs et aussi des yeux qui me regardent…


Et pour toi, c’est quoi « être une femme » ?

Je te dis à très vite ! ♡

10+

22 thoughts on “Etre femme, c’est grandir

  1. Être une femme… C’est accomplir tellement de choses !… C’est savoir être tellement de choses à la fois et surtout savoir quand. Être les bras réconfortant, avoir le mot juste au bon moment. Être fragile et forte en même temps. Savoir jouer de sa sensualité tout en se montrant pure…
    Une femme, c’est un être empli de tout un tas de paradoxes. Être femme, c’est savoir les exprimer.

    2+
    1. C’est très joliment dit, je te remercie infiniment d’avoir partager ces belles réflexions avec nous. Merci !! : )

      0
  2. Alors là Justine, je cale…Oui en effet, c’est devenir adulte. Mais à part cela, je ne vois pas. Pas très constructive mon intervention. Je t’embrasse.

    2+
    1. Je la trouve très constructive parce qu’elle montre qu’on ne se pose pas vraiment la question et qu’on est parfois incapable d’y répondre… C’est intéressant comme réflexion. Il n’y a aucune intervention inutile ma douce.. Alors je te remercie d’avoir pris le temps de m’écrire : )

      1+
  3. Etre une femme c’est compliqué parce que notre corps change fortement déjà au moment de l’adolescence avec les hormones, les seins qui poussent et les règles.
    Etre une femme c’est aussi la possibilité de porter la vie et de voir à nouveau son corps changer et ne pas forcément revenir à la normale.
    Etre une femme c’est un combat permanent pour se faire sa place dans un univers patriarcal.
    Etre une femme c’est une charge mentale.
    Mais être une femme c’est aussi en être fière.

    2+
  4. J’aime tellement ta photo de dos ❤
    Est-ce vraiment une surprise si je te dis que je partage ta réflexion et celle de notre chère Aloïse ? Je vais quand même essayer de développer un peu. Si j’y réfléchis, je pense tout de suite aux injonctions de genre. C’est ne pas me poser de questions concernant ma façon de penser, de me comporter, je suis ce que je veux être quand je le souhaite. Peu importe si cela correspond ou non aux attentes des autres, « parce qu’une femme c’est…, ça doit être… ». Je suis un être humain adulte et je kiffe ma vie en étant simplement moi-même !
    😘😘😘

    1+
    1. Nous sommes exactement sur la même longueur d’onde ma douce Estelle, comme très souvent.
      Merci beaucoup pour le compliment et merci beaucoup d’avoir pris le temps de partager ta vision de cette question avec nous.
      Merci pour ta fidélité et ta gentillesse ♡♡♡

      0
  5. Coucou Justine,
    Alala quelle question si simple et pourtant si complexe à la fois. Mais n’est-ce pas cela justement être femme, et, au delà de la question du sexe, « être » tout simplement, ce beau mélange de simplicité et de complexité ?
    Comme toi, je me reconnais dans ces mots d’Aloïse et comme toi à cette question, je me suis longtemps dis que ça voulait dire « être adulte », tout simplement. Car j’ai longtemps pensé que j’étais une personne et pas une femme. Comme j’étais une enfant et pas une petite fille. Mais je suis aussi de sexe « féminin ». Et je ne peux pas le nier. J’ai été éduquée comme une fille parfois (souvent ?), et je suis traitée comme une femme. Mais ma composante sexuée est un critère parmi d’autres. Un critère important mais pas le seul.
    Bon j’ai pas du tout répondu à la question là en fait, tu me diras 🙈Je vais continuer à y réfléchir car là comme ça tout ce qui me vient à la question « c’est quoi être femme, pour toi ? ». C’être être femme, mais pas que. Pas au sens où c’est réducteur d’être femme, pas du tout ! Mais au sens où c’est une partie de moi parmi d’autres. Je sais pas si c’est très clair ce que j’essaie d’exprimer, c’est pas totalement clair pour moi non plus… Très bonne(s) question(s) en tout cas 😊

    2+
    1. Coucou ma gentille Camille,
      Détrompe-toi, tu as pas mal répondu à ma question. Tu as livré ton ressenti quand tu l’entends et c’est exactement ce que je cherchais.
      Je crois que je comprends ce que tu veux dire quand tu dis « mais pas que ». C’est un critère de notre identité et personnalité, mais il prend plus ou moins de place en fonction des individu. De ce que tu me dis, ça a l’air d’être assez similaire à ma vision de la chose, c’est à dire que ça ne prend pas énormément de place. Ca n’est pas ce qu’il y a de plus important pour nous. Etre femme ou pas, pour moi, ça n’aurait pas changé grand chose. Je serais restée cet être sensible, gentil qui se bat pour un monde plus juste… Et ce sont mes valeurs et mes principes qui prennent le plus de place dans mon coeur, pas la question d’être femme.
      Merci encore, nos échanges sont toujours très enrichissants et j’en suis très reconnaissante : D

      1+
      1. Oui c’est ça que j’essayais de dire t’es tombée juste, je pense effectivement qu’on a une vision assez similaire 😊Merci à toi de nous faire réfléchir à chaque article !
        Et tiens, j’en profite pour ajouter une réflexion que j’ai eu ce matin. Un jour où je me suis sentie femme a été la première fois que je suis allée au hammam, de voir toutes ces femmes autour de moi, loin des clichés stéréotypés et de la représentation normée de la femme que l’on voit constamment autour de nous (même si on a de plus en plus de modèles différents, je pense et merci !) et où je me suis dit on est toutes des femmes mais on EST toutes différentes, on PEUT être toutes différentes. On est « femme » et à ce titre on partage des choses mais on est aussi toutes différentes car toutes uniques. Et c’était un très beau moment, rien que d’y repenser je souris toute seule 😊

        1+
        1. Ah oui, c’est intéressant, tu es la deuxième personne que j’entends parler de ça. L’expérience du hammam, ou toutes les femmes n’ont plus de « filtres » et sont égales tout en étant différentes. Je vois totalement ce que ça peut faire ressentir. Merci d’avoir partagé cette belle réflexion ici : )

          1+
  6. Bonsoir Justine,

    Merci beaucoup pour l’article. Pour une fois comme étant un homme, je ne peux pas répondre à ton article car ça ne me concerne pas même si je l’ai lu par curiosité donc excuses moi et j’avais également envie comme dans tous tes articles de te laisser un petit mot.

    Je t’encourage quand même à continuer.

    A bientôt.

    1+
    1. Coucou Daniel,
      Ecoute, ton avis sur la question de la féminité pourrait pourtant être très important. Je trouve que c’est important d’avoir la vision de chaque être humain sur cette question. Ca peut amener à des réflexions très intéressantes et à ce que nos idées évoluent.
      Mais je trouve ça très délicat de ta part de ne pas te prononcer, peut-être as-tu peur d’être maladroit puisque tu ne connais pas assez bien le sujet étant donné que tu ne te sens vraiment pas concerné ? Dis-toi que tu as quand même une maman, et sûrement d’autres femmes qui t’entourent (soeurs, amies, collègues par exemple) et que ce serait intéressant de se demander : Pourquoi ? Pourquoi elles sont femmes ? Qu’est-ce qu’elles ont en commun, ou pas, d’ailleurs ?
      Enfin, bien sûr, ce ne sont que des suggestions, je comprends aussi que le sujet ne soit pas si passionnant pour tout le monde et dans ce cas, autant se concentrer sur des questions et sujets qui nous intéressent plus. : )
      Merci pour tes encouragements, toujours très importants pour moi !
      A vite : )

      1+
      1. Bonjour Justine,

        Bon je pense qu’une doit avoir les mêmes droits que l’homme, elle doit être respectée et d’avoir autant de liberté que l’homme. La femme ne doit pas être seulement à la maison comme dans la religion musulmane par exemple. Il y a des hommes qui croient que la femme est objet sexuel ce n’est pas mon cas. Dans le monde il y a des milliers de femmes battus tous les jours et je trouve cela désolant alors que je le répète encore la femme doit avoir les mêmes droits et devoirs que l’homme et d’ailleurs je suis pour la parité hommes femmes dans tous les domaines.

        Je suis célibataire mais je te rassure que si un jour j’ai une copine pour la vie, je respecterais et je l’aiderais à faire toutes les tâches ménagères et autre. Elles doivent aussi avoir la liberté vestimentaire car dans la religion musulmane par exemple elles sont voilées de la tête aux pieds et je les plains surtout l’été lorsqu’il fait chaud, heureusement que nous ne sommes pas dans ce cas là.

        Tu m’excuseras si c’est hors sujet mais je voulais te parler de ça au sujet de la femme.

        Comme tu le sais, je t’encourage à chaque fois. Fais attention à toi et à ta santé en ce moment de confinement.

        A bientôt.

        1+
        1. Merci beaucoup pour ton avis. Je crois que je suis d’accord avec tout ce que tu as dit, on a la même vision sauf par rapport à la religion. Je crois que chaque religion impose des choses qui ne semblent pas justes de nos jours, pas que la religion musulmane. Et je crois aussi que tout évolue avec le temps. Des musulmans sont totalement respectueux et n’imposent rien. Il y a aussi des femmes musulmanes qui choisissent d’elle même de porter un voile ou pas. Il y a encore, bien sûr des injustices mais comme partout … : ) C’est mon avis sur la question.
          Pour le fait que nous sommes égaux, peu importe notre genre, on est exactement sur la même longueur d’onde.

          1+
  7. Coucou Justine,
    Tout d’abord : bravo ! Ton site est super beau et très agréable, tu as fait un super travail ! 😍

    « Etre une femme »… bonne question ! Il me semble que c’est s’assumer entièrement. Assumer nos contradictions, nos « à peu près », nos « pas tout à fait » etc…
    Je ne crois pas que le maquillage, les habits etc… ont un quelconque lien avec le fait de se sentir pleinement femme ou pas. On peut se sentir complètement femme en jogging de la même manière que quand on porte une jolie petite robe.
    Bref, j’aimerai beaucoup qu’on arrête de se baser sur le regard des autres pour savoir si on est une « vraie femme » ou non. Qui sont-ils, ces autres, pour savoir qui je suis réellement ?
    Moi je sais !!! 😊
    Je suis une femme (même si je suis en jogging et pas maquillée😂)
    Vraiment je crois que tout se passe dans la tête.

    Je te fais des bisous 😘

    1+
    1. Coucou ma gentille Céline, ça me fait trop plaisir de te lire ici : D Et merci, je suis trop contente que le rendu te plaise : )
      Tellement d’accord avec toi par rapport aux vêtements, même si c’est sûrement personnel puisque des femmes se sentent vraiment plus femmes en robe.. Peut-être à cause de la société et de ce qu’elle nous impose mais c’est un fait. Ca évoluera peut-être (sûrement) avec le temps.
      J’aurais pu dire exactement les mêmes mots que toi à la fin !! Encore des points communs.
      Merci beaucoup pour ton ressenti sur la question, c’est tellement enrichissant. ♡

      0
  8. Ah la question qui tue !
    Elle demande beaucoup de réflexion et de centrage parce qu’il y a tellement de façons d’être femme ! Mais ce qui me touche c’est d’abord de pouvoir être moi. Et puisque je suis de sexe féminin, et bien ce sera ma façon d’être femme. Après je ne sais pas encore me positionner sur les questions de genre… pas assez de recul ou de matière à réflexion.
    Besoin à ce stade de ma vie de me retrouver, de recontacter cette facilité à être dans la joie, dans la spontanéité. Beaucoup me renvoient que ce n’est pas mature mais pour moi ça l’est tellement plus que de s’enfermer (tiens c’est d’actualité !) dans un cadre parce que c’est comme ça que la société a défini les choses.
    Je me sens d’ailleurs bien plus libre enfermée chez moi que le reste du temps où on court après je ne sais quoi. Les priorités se font plus fortes, plus vraies et me renforcent dans ce chemin vers moi-même.
    Bon allez j’arrête là pour aujourd’hui mais merci d’avoir initié cette réflexion !

    2+
  9. Merci beaucoup d’avoir partagé ton point de vue sur la question. Tu dis que tu te sens beaucoup plus libre chez toi, ça me touche, je suis exactement comme toi. Même si j’évite de parler de la question du confinement etc sur internet parce que les gens ont pris l’habitude de se juger et se critiquer donc… flemme.
    En tout cas merci encore de t’être confiée ici, et enchantée de te « rencontrer » virtuellement : )

    0
    1. Merci beaucoup pour ta réponse, je suis d’accord avec toi : D Bien qu’en ce moment je découvre de nouvelles choses spirituelles sur la féminité et ma réponse changera sûrement beaucoup d’ici les prochains mois : )

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.