43 thoughts on “Couple : Avoir un mode de vie différent de celui de son conjoint

  1. C’est la problématique de tout un chacun quand on évolue différemment.
    Se renier un temps mais à terme impossible. Car quand on prend conscience de certaines choses, difficile de faire marche arrière.
    On ne peut pas, comme tu le dis, changer l’autre, ni le contraindre. C’est à lui de faire le chemin.
    Faire pour l’autre, je ne suis pas trop pour, parce que je pense qu’à terme ça crée un déséquilibre encore plus profond.
    Trouver le juste milieu, être en accord avec soi, suivre ce que notre coeur nous dicte tout en acceptant que l’autre pense, agisse d’une autre manière, sans juger sa manière d’évoluer.
    C’est un défi de chaque instant.
    A voir sur le long terme si les deux trouvent leur compte dans cette façon de vivre.
    Je crois au pouvoir d’essayer, se remettre en question, faire des compromis, faire d’une autre manière.

    Un sujet vaste. J’attends de lire les autres commentaires.
    Grosses bises Justine.

    0
    1. Merci Marie pour ce retour très intéressant. : )
      Comme tu le dis, c’est à l’autre de faire son chemin et de comprendre les choses à son rythme. J’ai beau le savoir depuis très longtemps, j’ai toujours eu tendance à être un peu impatiente et à vouloir que ceux que j’aime vivent les mêmes émotions positives que moi, mais ce n’est pas à moi de le contrôler et même si je m’épuisais à le faire, ça ne changerait rien, malheureusement. C’est comme quelqu’un qui doit stopper une addiction, tant que ça ne viendra pas de lui, on ne pourra rien faire, même si ça nous fait du mal.
      En attendant, il suffit de planter quelques petites graines avec douceur, autant que possible… : )
      J’espère que les autres commentaires t’apporteront d’autres réflexions encore !
      Je t’embrasse. ♡

      0
      1. Je comprends ton impatience, je suis souvent comme ça aussi, même si doucement j’apprends que chacun son rythme d’évolution, et que rien ne sert de se braquer contre la personne, elle n’en est peut-être pas encore là et notre motivation n’y changera rien. Elle ne nous comprend pas! Pas encore…
        Bon courage et encore merci pour ta confiance sur ce sujet.

        0
  2. Latmosphérique m’a ôté les mots du clavier!
    Ensuite, perso, je ne crois plus aux compromis. J’en deviens aigrie d’ailleurs (et je n’aime pas devenir ça!), au point que je me demande à quoi bon de rester ensemble devant autant de divergences! Je crois que le juste milieu c’est un mythe, un idéal inatteignable. ok on peut toujours essayer de « tendre vers », mais je me répète, je n’y crois plus; il y en a forcément un des deux qui s’épuise pendant que l’autre vit sa vie et s’en cogne royalement.
    Curieuse des commentaires des autres…
    Bises

    0
    1. Oté les mots du clavier.. Ahah J’aime beaucoup cette formulation ! : D
      Dire que tu en deviens aigrie c’est quand même fort, ce n’est pas facile du tout de s’en rendre compte. De prendre le recul sur soi et de se dire : là, c’est moi, je ne suis plus patiente et je n’accepte pas.
      Ca m’arrive souvent aussi, de douter de tout et d’en venir à me dire que ce n’est pas la peine. Et puis mon gentil cerveau aime bien me faire douter de mes doutes, et me faire changer d’avis dans l’heure qui suit… ^^
      Disons qu’à certains moments, je me dis : « Ok Justine, c’est dur, il t’énerve, tu n’arrives pas à accepter mais… Il t’aime et il te le prouve d’autres manière alors peut-être que ce serait une super belle preuve d’amour que de lui laisser le temps et de faire preuve d’un peu plus de patience. »
      Je ne sais pas si ça peut t’aider, en tout cas c’est ce qui me fait tenir jusqu’à maintenant. L’avenir nous dira comment tout ça évolue mais on en reparlera entre nous, ça fait du bien je trouve.
      Merci d’avoir pris le temps de te confier ici. Je t’embrasse : )

      0
  3. On peut avoir des caractères différents, des goûts différents mais si on ne partage pas nos valeurs primordiales ça me semble plus compliqué. Cependant rien n’est impossible par amour si le respect reste présent et que la communication n’est pas bloquée. Et si ça peut te rassurer niveau repas mon frère mange rarement comme sa copine et ça n’a jamais été un problème pour eux (ça fait plus de 10 ans qu’ils sont ensemble et ont 2 enfants).

    0
    1. Merci beaucoup pour ton retour. Je partage ta réflexion ! Effectivement, avoir des points communs sur nos valeurs profondes c’est très important. Parfois, je me demande si nous en avons vraiment mon chéri et moi mais bien sûr. C’est juste que ce sont sur des choses qu’on ne remarque pas forcément au quotidien.
      Ahah ça me rassure 😀
      Merci encore ! : )

      0
  4. Merci Justine pour cet article. Le sujet est très intéressant et pourtant peu abordé sur les réseaux sociaux.
    Personnellement je vis un peu la même situation, mon conjoint n’est pas aussi avancé que moi dans cette démarche.
    Par contre ça ne m’a jamais posé problème, après tout avant d’avoir le « déclic  » j’étais comme lui.
    Et c’est à force de me questionner, d’être inspirée et motivée par des comptes sur Insta que je me suis lancée.
    Alors je suis partie du principe que je préférais semer des petites graines par mes gestes quotidiens plutôt que d’entrer « en conflit « en relevant systématiquement ce qui ne me convenait pas.
    Cela fait un peu plus d’un an que j’ai entrepris ces changements et je vois que lui aussi petit à petit y vient.
    Je pense que chacun a son rythme et c’est ok.
    Par contre ce qui me semble important est de ne pas « dénigrer « les efforts de l’autre.
    Il m’a vu faire mes produits d’entretien et mes cosmétiques maison, il regardait ça d’un œil lointain mais n’a jamais porté de jugement.
    Il y a des choses qu’il a adopté et d’autres pour lesquels il m’a dit qu’il n’était pas prêt pour l’instant et ça me convient.
    Le mot qui me vient en tête dans cette situation est RESPECT et cela vaut dans les 2 sens.
    Il respecte mes choix, et ce que je mets en place et je respecte le fait qu’il avance moins vite.

    0
    1. Merci beaucoup à toi ! Effectivement, je pense que dire qu’il y a des disputes et des tensions dans son couple, c’est assez tabou pour pas mal de gens… Et c’est dommage. Parce que c’est le cas dans tous les couples je pense, en tout cas la grande majorité. Et donc, on se sent toujours très mal en se disant que chez les autres ça va, alors que ce n’est pas vrai.
      Tu as raison, avant d’avoir ce déclic, j’étais exactement pareil, moi aussi.
      Oh c’est sûr qu’il ne faut pas juger, et j’ai la chance d’avoir un chéri qui ne m’a jamais empêché quoi que ce soit, il m’a toujours soutenu dans mes démarches à 100% mais a décidé de me suivre ou non. Et finalement, tu as raison, j’ai quand même planté mes petites graines. Parfois, mine de rien, il fait quelques réflexions assez écolo quand il voit des comportement qu’il n’a plus l’habitude de voir à la maison.
      C’est un très beau message que tu nous écris et je t’en remercie. Le plus important, c’est le respect, tu as bien raison ! ♡

      0
  5. Bonsoir Justine,

    Merci beaucoup pour cet article intéressant. Malheureusement je ne peux pas trop te parler de moi car je n’ai encore jamais vécu en couple et d’ailleurs je n’ai encore jamais eu de copine.

    Tu as raison d’évoquer ce sujet et aussi et surtout de l’écologie car si on veut rester en vie et protéger notre planète, il faut s’en préoccuper.

    Aussi bien moi, ma mère, mon frère et ma belle-sœur, somme écolos, on fait le tri sélectif chose que la plupart des gens ne font pas et qui s’en foutent car lorsque je vais jeter la poubelle au contenaire général et que je vois qu’à l’intérieur il y a de tout et n’importe quoi, ça me dégoûte, même lorsque je me promène en forêt ou ailleurs et que je vois des déchets parterre, ça me révolte que les gens ne respectent pas la nature alors que c’est grâce à elle qu’on vit.

    On essaie également de consommer et de manger BIO, on va faire les courses dans les magasins BIO autre que les supermarchés et les multinationales.

    Je te comprends que tu n’arrives pas à faire changer ton copain car quand j’en parle à mon entourage ou collègues de travail ils me disent que le BIO c’est faut et c’est n’importe quoi, ils ne me croient pas, c’est très difficile de faire changer les mentalités.

    En décembre 2008 j’étais parti en voyage organisé avec mes parents, mon frère et ma belle-sœur au Costa Rica qu’on avait apprécié car c’est un pays écolo et respectueux de la nature que d’ailleurs dans les chambre des hôtels il y avait plusieurs poubelles pour le tri sélectif.

    Enfin pour le couple, j’estime que c’est fait pour faire les choses ensemble comme le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Mais malheureusement dans pratiquement tous les couples ils s’engueulent, ils ne s’entende pas, c’est rare mais il y a quand même quelques couple qui s’entendent à merveille.

    Je te félicite pour tous les articles que tu nous partages.

    A bientôt.

    0
    1. Merci beaucoup Daniel d’avoir pris le temps de partager ton expérience ici. Tu as raison, l’écologie, c’est vraiment très important. Et c’est très dur de le faire comprendre à ceux qui n’ont pas envie de l’entendre. Mais, malgré tout, en en parlant gentiment et en toute bienveillance, quelques graines sont plantées dans leur tête et peut-être qu’un jour, ils changeront d’idées et repenseront à ce que tu leur avais dit en se rendant compte que tu avais raison.
      Je me souviens qu’il y a une dizaine d’années, j’étais encore en train de jeter mes chewing gum par terre. Un ami à moi de l’époque m’avait fait toute une scène en me disant de le ramasser parce qu’il avait horreur de ça. Je ne comprenais absolument pas, je riais même de sa réaction. Et maintenant, je repense souvent à ce moment en me disant : Il avait tout compris bien avant moi, c’est tout. Comme quoi, même si je lui ai ri au nez sur le moment, il m’a marqué. : )
      Ohhh le Costa Rica… Ca me donne très envie d’y aller ! Ca doit être magnifique !
      Il y a des disputes dans la grande majorité des couples, c’est juste que c’est devenu presque tabou et qu’on en parle pas, mais ça arrive à tout le monde. Et les meilleurs couples sont ceux qui décident de surmonter les disputes et de rester ensemble malgré les différends, qui grandissent ensemble… : )
      Tu découvriras tout ça un jour, mais rien ne presse. Etre seul, c’est génial aussi, vraiment !

      Merci beaucoup, à bientôt. : )

      0
  6. Hello Justine! J’ai eu le même problème avec mon copain il y’a quelques mois. Pas tant sur le côté ecolo mais sur le côté gestion des tâches ménagères en général. On était clairement pas sur la même longueur d’onde et il avait l’impression que je cherchais des problèmes là où il n’y en avait pas. On s’est séparés deux fois parce que ça devenait invivable. On a pris le temps de voir si ça valait le coup de reprendre notre histoire et depuis c’est beaucoup mieux ! Cette pause nous a permis de comprendre que même si on est différents, chacun doit faire un effort et mettre de l’eau dans son vin. Bien sur tu ne passeras pas forcément par la case pause mais c’est déjà bien que tu commences à réfléchir à la question et que tu en parles sérieusement avec ton chéri. Le dialogue c’est le clé!

    0
    1. Coucou : )
      Merci beaucoup pour ton retour.
      Oh je connais bien ça aussi. Je parle pas mal d’écologie ici mais c’est vraiment tout un mode de vie qui est différent depuis des années et on a failli se séparer plusieurs fois. Pourtant, on grandit, on avance ensemble et on s’améliore, années après années. Et à force de surmonter tout ça, je trouve que notre couple se renforce beaucoup. Et puis quand je revois certaines disputes il y a 2 ou 3 ans. Je me dis qu’on s’est bien améliorés au niveau de la communication lui et moi. Ce qui nous permet de ne pas forcément en arriver à penser à la rupture quand il y a un obstacle.
      Tu as tout dit : Le dialogue, c’est la clé.
      Merci : )

      0
      1. Je suis contente pour toi de savoir que vous arrivez à communiquer et que ça s’arrange entre vous ! Parfois il faut juste un peu de temps et de patience 😉

        0
  7. Coucou Justine 😊
    C’est un sujet d’actualité chez beaucoup de monde, c’est clair !
    Vivre avec quelqu’un qui n’est pas prêt à faire les mêmes efforts que nous c’est compliqué, mais pas impossible !
    Il faut beaucoup parler, voir ce qui est important pour chacun, ce pour quoi on peut être plus flexible et ce pour quoi on ne peut pas l’être…
    Personnellement, mon homme est moins investi que moi et n’as pas les mêmes attentes. Il a fallu (et il faudra encore) s’entendre sur les choses à mettre en place qui sont acceptables pour les 2, ce qui ne peut pas être changé (en tout cas pour le moment 😉) etc…
    Bref, une mise à plat pas très agréable mais indispensable, et surtout en éternel évolution !
    Je suis certaine que tout le monde peut évoluer, il leur faut juste plus de temps, et des fois beaucoup plus de temps !
    Eh non, l’herbe n’est pas plus verte ailleurs 😉 en tout cas c’est ce que je crois !
    Bisous 😘

    0
    1. Coucou ma gentille Céline : )
      Effectivement, rien d’impossible, c’est ce qui est très rassurant.
      La communication, c’est clair, c’est le plus important. Et même si le ton monte un peu parfois, au moins on se dit les choses et puis on comprend doucement pourquoi on s’énerve pour certains sujets et moins pour d’autres. C’est un bon moyen de grandir et un bon exercice de développement personnel tout ça : D
      Merci pour ce beau message d’espoir. Je suis d’accord avec toi. Patience…. On surmontera tout ça : )
      Je t’embrasse ♡

      0
  8. Coucou !

    Je me souviens avoir voté pour l’autre article sur Instagram, mais celui là est aussi très intéressant 🙂
    Alors c’est un vaaaaste sujet et je compte bien apporter mon modeste avis, même si je ne vis pas en couple et qu’en soi, je ne connais pas cette vie à deux. Cela dit, je sais qu’à titre personnel ce serait une situation invivable pour moi.
    Comme tu l’as rappelé d’ailleurs au début de ton article, quand on a le déclic, on veut que tout aille dans notre sens et tout de suite. Pour ma part, j’ai eu une grosse prise de conscience il y a 4 ans. Ça correspond avec le moment où j’ai décidé de devenir végétarienne. Tout s’est ensuite enchaîné parce que je me suis renseignée sur la nouvelle façon de m’alimenter. Bien évidemment, une fois qu’on creuse le sujet, on se rend compte que beaucoup de choses sont liées. J’ai grandi dans une famille légèrement informée, c’est-à-dire qu’on triait nos déchets, on ne prenait pas des bains tous les jours blablabla, les gestes ultra basiques en somme, mais ils étaient présents.
    On a grandi exactement de la même façon avec ma sœur, mais des deux, je suis clairement l’écolo de service. Il parait que c’est une tare pour certaines personnes 😂. Je me renseigne sur tout et c’est moi qui fais bouger les choses autour de moi (charge mentale coucou). Bref, quand j’ai le déclic pour n’importe quoi, je veux que ça change rapidos, faut donc me suivre haha.
    A l’heure actuelle je suis célibataire, mais je me suis toujours dit que si je devais me mettre en couple avec quelqu’un, ce serait hors de question que je lui fasse toute son éducation à ce sujet. Trop épuisant. Je veux bien à la rigueur rencontrer quelqu’un qui ne fait pas grand chose au début, mais qui est prêt à changer, qui est de bonne foi, etc. Par contre, avancer à contre courant c’est impossible pour moi.
    Ça fait partie de ma personnalité, de mes valeurs, donc me prendre dans la face que ça n’intéresse pas cette personne, que c’est trop de contraintes, c’est ciao. Ça ferait mal au cœur, mais ce serait plus simple pour tout le monde. On parle d’une vie en commun, que l’on construit chaque jour, Comment ça se passe si tout est fragile et que l’on ne regarde pas dans la même direction ?!
    Bien évidemment , je te souhaite de trouver cet équilibre que tu cherches avec ton chéri. On n’arrête pas une relation comme ça. J’espère juste que tu ne te freineras pas trop dans tes choix, tes actions, par peur de laisser ton mec derrière. C’est tellement important d’être aligné avec ce en quoi on croit vraiment 😉
    Je suis désolée pour ce pavé ! Si tu veux davantage parler de ce sujet, tu sais toujours où me trouver 💗💗

    Bisous bisous

    0
    1. Merci beaucoup pour ce retour ma Estelle. Et ne t’excuse surtout pas d’écrire beaucoup, au contraire, c’est ce que je préfère. Quand mes articles poussent à tant de réflexions, c’est que j’ai réussi ma mission : D
      Je te comprends parfaitement et ça me fait sourire tout ce que tu dis parce que j’aurais pu écrire exactement les mêmes mots que toi il y a quelques années.. Si tu savais comme j’étais accrochés à mes principes. C’était hors de question d’avancer avec des gens autour de moi qui allaient trop à l’encontre de ceux ci. Ma famille est assez comme ça, mon grand-père surtout. Mais justement, Max, c’est celui qui m’a fait évoluer là dessus.. Il me pousse à être plus ouverte sur les sujets qui avant auraient été rédhibitoires et donc je gagne doucement en patience et je suis bien plus conciliante qu’avant.. : )
      Mais rester sur ces principes n’est pas non plus mauvais. Et puis ça dépend aussi de nos principes. Moi j’en ai beaucoup, donc pour les relations c’est très compliqué parce qu’il y a toujours un moment ou ça commence à bloquer.. ^^ donc je m’améliore, et c’est beaucoup grâce à Max. En tout cas, je suis quelqu’un d’ouvert d’esprit donc il s’élargit encore plus et dépasse des frontières que je m’étais mises.
      Je te souhaite de tout coeur de trouver quelqu’un qui te ressemblera sur tout ce qui te tient à coeur, mais comme on en a déjà parlé, rien ne presse. : D
      Merci encore pour ce retour, passionnant et sincère, c’est tout ce que j’aime ♡

      0
  9. Coucou ma belle , je comprend bien ce que tu vis , j’ai plusieurs expériences différentes sur le sujet, d’abord avec le père de mon fils on vivais totalement en décalé lui du matin moi du soir , on se croisais , mais tout ce qui touchait a la maison il ne voulais pas en entendre parler donc me laissait faire ce que je voulais, mais il ne faisait rien…. au final on vivait comme des colocataires et ça n’as pas marché… et après avec Yann , alors on ne vis pas ensemble, mais tu vois bizarrement dans un sens c’est celui avec j’ai le plus l’impression de vivre avec 😅 parce que de ne pas vivre ensemble, le peu qu’on vit ensemble on se calme vraiment l’un sur l’autre, il pourrait se coucher bien plus tard avec son boulot et se lever plus tard , mais quand je suis fatiguée il vient se coucher avec moi et le matin il se lève alors qu’il pourrait rester couché ! Et je ne lui ai jamais demandé… Pour le reste ça a suivi à peu près le même cheminement, je faisais les choses chez moi de mon côté, je lui expliquais et du coup il a fini par adhérer de lui-même ! Bon , il y a beaucoup de choses qu’il ne fait pas mais parce qu’il n’as franchement pas le temps, mais je sais que l’intention est là, c’est toujours ça… Bon du coup je n’ai pas trop de conseils à donner… j’en sais trop rien, j’imagine bien que ça doit être énervant, mais j’aurais tendance à dire que ça ne sert à rien de s’énerver avec lui sinon ça risque de le braquer d’autant plus… un homme c’est un petit enfant qui a l’esprit de contradiction et si ni la planète, ni sa santé, ni vos futurs enfants ne réussissent à le convaincre, ça s’annonce compliqué 🥺 je ne vois que deux solutions (mais je peux me tromper) ou tu acceptes qu’il fasse a sa manière quand tu veux pouvoir te reposer un peu, ou tu prend le parti de te charger de tout … 😥🤔 je sais pas trop quoi dire… Courage ma belle ❤

    0
    1. Merci pour ce partage d’expérience ma gentille Aurélie. : )
      Je crois que Max se calera sur mes habitudes petit à petit… Et je pense que je vais travailler pour accepter qu’il y ait aussi certains points qu’il ne change pas, parce qu’il a le droit de décider de son rythme et de son organisation, après tout.
      Ce qui est chouette, c’est que malgré les crises et les doutes, on se parle et on reste ensemble et amoureux.. Donc finalement, une fois que la crise passe, notre couple est plus fort et on a avancé, quand même. : )
      Pour l’instant je décide d’avancer encore avec lui et de voir comment tout ça évolue tout en lui expliquant tout ce que je ressens. Et puis on verra bien… ♡

      0
  10. Coucou ma belle , je comprend bien ce que tu vis , j’ai plusieurs expériences différentes sur le sujet, d’abord avec le père de mon fils on vivais totalement en décalé lui du matin moi du soir , on se croisais , mais tout ce qui touchait a la maison il ne voulais pas en entendre parler donc me laissait faire ce que je voulais, mais il ne faisait rien…. au final on vivait comme des colocataires et ça n’as pas marché… et après avec Yann , alors on ne vis pas ensemble, mais tu vois bizarrement dans un sens c’est celui avec j’ai le plus l’impression de vivre avec 😅 parce que de ne pas vivre ensemble, le peu qu’on vit ensemble on se calme vraiment l’un sur l’autre, il pourrait se coucher bien plus tard avec son boulot et se lever plus tard , mais quand je suis fatiguée il vient se coucher avec moi et le matin il se lève alors qu’il pourrait rester couché ! Et je ne lui ai jamais demandé… Pour le reste ça a suivi à peu près le même cheminement, je faisais les choses chez moi de mon côté, je lui expliquais et du coup il a fini par adhérer de lui-même ! Bon , il y a beaucoup de choses qu’il ne fait pas mais parce qu’il n’as franchement pas le temps, mais je sais que l’intention est là, c’est toujours ça… Bon du coup je n’ai pas trop de conseils à donner… j’en sais trop rien, j’imagine bien que ça doit être énervant, mais j’aurais tendance à dire que ça ne sert à rien de s’énerver avec lui sinon ça risque de le braquer d’autant plus… un homme c’est un petit enfant qui a l’esprit de contradiction et si ni la planète, ni sa santé, ni vos futurs enfants ne réussissent à le convaincre, ça s’annonce compliqué 🥺 je ne vois que deux solutions (mais je peux me tromper) ou tu acceptes qu’il fasse a sa manière quand tu veux pouvoir te reposer un peu, ou tu prend le parti de te charger de tout … 😥🤔 je sais pas trop quoi dire… Courage ma belle ❤

    0
    1. Merci pour ce partage d’expérience ma gentille Aurélie. : )
      Je crois que Max se calera sur mes habitudes petit à petit… Et je pense que je vais travailler pour accepter qu’il y ait aussi certains points qu’il ne change pas, parce qu’il a le droit de décider de son rythme et de son organisation, après tout.
      Ce qui est chouette, c’est que malgré les crises et les doutes, on se parle et on reste ensemble et amoureux.. Donc finalement, une fois que la crise passe, notre couple est plus fort et on a avancé, quand même. : )
      Pour l’instant je décide d’avancer encore avec lui et de voir comment tout ça évolue tout en lui expliquant tout ce que je ressens. Et puis on verra bien… ♡

      0
  11. Tellement d’accord avec toi ! A un moment je bossais du mardi au dimanche et mon chéri avait une semaine « normale »… aucun jour off en commun, on s’engueulait tout le temps, on ne se voyait plus;.. Bref, c’était l’enfer !!!

    0
  12. Je comprends totalement ce que tu ressens. En ce moment c’est compliqué entre mon copain et moi mais on garde espoir, tout va s’arranger. Un peu plus de communication et de tendresse et la machine tournera de nouveau 😄

    0
    1. Si on traverse les épreuves, le couple est tellement plus forts ensuite ! Bon courage, je suis sûre que ça va aller… La communication fera tout, tu as raison ! : )

      0
  13. Je comprends totalement ce que tu ressens. En ce moment c’est compliqué entre mon copain et moi mais on garde espoir, tout va s’arranger. Un peu plus de communication et de tendresse et la machine tournera de nouveau 😄

    0
    1. Si on traverse les épreuves, le couple est tellement plus forts ensuite ! Bon courage, je suis sûre que ça va aller… La communication fera tout, tu as raison ! : )

      0
  14. Sujet intéréssant et épineux…!
    Je comprends que ce soit difficile, j’ai été longtemps avec quelqu’un dont les valeurs se détachaient de plus en plus des miennes… ce n’est plus le cas aujourd’hui.
    Pour des thématiques comme l’écologie, qui constituent un socle d’habitude à prendre, cela peut vite être compliqué au quotidien je pense.
    J’espère qu’en mettant chacun du sien vous arriverez à vous accorder et à passer de ce fait plus de moments ensemble !

    0
    1. Merci beaucoup. : )
      Pour l’instant, je décide de m’accrocher et de croire en nous, l’avenir nous dira si nous avons encore un chemin commun ou pas. Pour l’instant, ça va bien et chacun fait des efforts. On évolue et grandi ensemble et c’est chouette.

      0
  15. Sujet intéréssant et épineux…!
    Je comprends que ce soit difficile, j’ai été longtemps avec quelqu’un dont les valeurs se détachaient de plus en plus des miennes… ce n’est plus le cas aujourd’hui.
    Pour des thématiques comme l’écologie, qui constituent un socle d’habitude à prendre, cela peut vite être compliqué au quotidien je pense.
    J’espère qu’en mettant chacun du sien vous arriverez à vous accorder et à passer de ce fait plus de moments ensemble !

    0
    1. Merci beaucoup. : )
      Pour l’instant, je décide de m’accrocher et de croire en nous, l’avenir nous dira si nous avons encore un chemin commun ou pas. Pour l’instant, ça va bien et chacun fait des efforts. On évolue et grandi ensemble et c’est chouette.

      0
  16. Coucou Justine,
    Merci pour ce très bel article que tu nous propose, c’est vraiment un sujet passionnant.
    Avoir un mode de vie différent de son conjoint ou tout simplement de sa famille n’est pas quelque chose de facile à vivre, pendant des années cela a été complexe pour moi. Avec l’arrivée de la maladie, j’ai un mode de vie bien à moi afin d’aller le mieux possible, de pouvoir me sentir bien malheureusement, c’est quelque chose que mes proches ne comprennent pas ce qui entraine des reproches, etc…
    Alors j’ai appris à lâcher prise et à vivre pour moi.
    Bisous

    0
    1. Lâcher prise et vivre pour soi, c’est le + important à faire, tu as bien raison.
      Ensuite, en ce qui concernent les critiques, je pense que chacun a sa raison, au fond de lui de critiquer mais elle n’est souvent pas vraiment lié à toi. Donc je crois que ça ne sert à rien de les prendre en compte, un jour ils se rendront compte que le problème ne vient pas de toi qui essaie juste de vivre en accord avec toi même. : )
      Merci pour ton témoignage. ♡

      0
  17. Coucou Justine,
    Merci pour ce très bel article que tu nous propose, c’est vraiment un sujet passionnant.
    Avoir un mode de vie différent de son conjoint ou tout simplement de sa famille n’est pas quelque chose de facile à vivre, pendant des années cela a été complexe pour moi. Avec l’arrivée de la maladie, j’ai un mode de vie bien à moi afin d’aller le mieux possible, de pouvoir me sentir bien malheureusement, c’est quelque chose que mes proches ne comprennent pas ce qui entraine des reproches, etc…
    Alors j’ai appris à lâcher prise et à vivre pour moi.
    Bisous

    0
    1. Lâcher prise et vivre pour soi, c’est le + important à faire, tu as bien raison.
      Ensuite, en ce qui concernent les critiques, je pense que chacun a sa raison, au fond de lui de critiquer mais elle n’est souvent pas vraiment lié à toi. Donc je crois que ça ne sert à rien de les prendre en compte, un jour ils se rendront compte que le problème ne vient pas de toi qui essaie juste de vivre en accord avec toi même. : )
      Merci pour ton témoignage. ♡

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.