Question sur le bonheur #1

Comme je te l’avais dit dans le premier article de l’année, j’ai décidé de publier ce que j’avais envie sur le blog et quand j’en avais envie. Et parmi les articles qui me feraient du bien, je voulais reprendre ceux que je faisais sur mon ancien blog. Je répondais aux questions du ByGalaProject de Laetitia (clique sur les liens si tu ne connais pas).
J’ai décidé de poser la question, d’y répondre et seulement après avoir donné ma réponse du moment, de 2020, et bien j’irai chercher ce que j’avais répondu il y a 3 ans (ou 2 ou 4, je ne sais plus quand c’était, je t’écrirai la date) et de la commenter rapidement (ou pas, si il n’y pas de commentaire à faire) pour voir comment j’ai évolué depuis tous ces mois passé.
Je t’invite bien sûr à répondre, toi aussi, à la question. C’est très important pour moi d’échanger sur ces sujets et j’adore découvrir chaque vision de chaque être humain qui croise mon chemin. ♡


Aujourd’hui, après y avoir longtemps réfléchis, je peux dire que le bonheur pour moi, c’est la vérité et l’honnêteté.
Il y a le plaisir, qui dure un instant.
Il y a la joie, l’émotion sur le moment.
Et puis il y a le bonheur, qui dure plus longtemps.

Dans le passé, j’ai eu tendance à penser que le bonheur venait et puis repartait en fonction de mes émotions. Mais je confondais Bonheur (être heureuse) et Malheur (être malheureuse) avec Joie et Tristesse.

Finalement, j’ai décidé de me dire qu’on pouvait être Triste mais Heureux. Bon, tout ça c’est une question de mots. Et tout ça est personnel aussi. Mais ça m’aide. Je trouve ça beau, de me dire que je peux vivre une période triste mais pourtant, comme je la vis consciemment et surtout comme je suis honnête avec moi-même et que je ne fais pas semblant, et bien elle est tout de même synonyme de bonheur.

Oui, pour moi, ne pas avoir à se forcer, à « faire comme si », à mentir, à se faire passer pour ce qu’on est pas. Le fait d’être authentique, de dire ce qu’on ressent vraiment et de ne pas se mettre trop de filtre, c’est le bonheur. Rencontrer des gens qui sont honnêtes et vrais, c’est aussi grande source de joie et de bonheur pour moi. Je trouve que c’est tellement rare. On rencontre des tas de personnes qui se donnent un genre, qui simulent la joie, justement (ce que beaucoup dénoncent sur Instagram par exemple), ce qu’on appelle des FAKE. Et bien moi, rencontrer des TRUE (ok c’est bizarre, à l’oral rencontrer des trous. ahahah), des gens VRAIS, c’est vraiment quelque chose qui me rempli de joie. Et dans les moments vrais, quand rien n’est simulé, je suis heureuse, toujours. Même si je suis en train de pleurer, ça veut dire que j’ai pris conscience d’une blessure et que j’ai une réaction face à celle-ci, alors c’est beau. Et je sais que ça passe, tout passe. Les émotions passent. Le bonheur, lui, est là, ou il ne l’est pas.

C’est mon idée, là maintenant. Peut-être que je changerai très rapidement d’avis. Peut-être que personne ne trouvera que ce que je dis est juste. Dans tous les cas, la vérité et l’honnêteté c’est ce qui me rend le plus heureuse depuis quelques années. Ca, c’est sûr.


Le 30 Mai 2017, je disais…
« Selon moi, le bonheur c’est de ne ressentir aucun poids, aucune boule au ventre, de se sentir simplement léger et apaisé, dans le moment présent. Oui en ce moment précis, je suis heureuse. »

Je suis encore d’accord avec ça, et je crois que le bien-être complète ma réponse d’aujourd’hui. Si je me sens apaisée, que je n’ai aucune anxiété et qu’en plus, je suis vraie et honnête entourée de gens vrais et honnête, alors là, je suis la personne la plus heureuse de l’univers !


Et pour toi, c’est quoi le bonheur, alors ? Dis-moi tout en commentaire. ♡

Justine.
0

17 thoughts on “Question sur le bonheur #1

  1. Coucou. Ça fait plaisir de te lire 😊 et c’est chouette le principe de ces articles visions d’avant et de maintenant ! Je partage beaucoup de ce que tu penses. Je ne rentrerai pas trop dans le détails de ma vision du bonheur vu que j’en parle souvent sur mon blog lol et surtout parce que j’ai cette série d’articles sur le bonheur qui est en cours d’élaboration (après la question de l’inné, le prochain sera sur la question de savoir si on peut s’habituer au bonheur). Mais je dirais quand même que pour moi le bonheur c’est peut-être de vivre des choses qui font sens (donner du sens à sa vie). Ça rejoint ce que tu disais 😊. Et là, tu rigoleras demain en voyant ma citation de demain matin, car on est pile dedans 😉. Les grands esprits se rencontrent 😙

    0
    1. Coucou ma gentille Séverine et merci d’avoir si vite lu mon article (je ne peux pas me vanter d’être si assidue… ahah) et d’y avoir partagé ta vision. Ce que tu dis me fait penser à Nathalie (neophim… je ne sais pas si tu la suis) qui a employé, il me semble, les mêmes mots dans un post instagram : « Donner du sens à sa vie ». Je vous rejoins aussi sur cette réflexion. Donner du sens à sa vie = suivre ses envies = être alignée, donc honnête avec soi-même = bonheur. : )
      On a souvent des idées en commun, c’est clair : D Je file lire l’article en question.
      Merci encore, gros bisou ♡

      0
  2. Heureuse de te relire Justine!
    Vaste sujet le bonheur et c’est une bonne idée de reprendre des réponses d’avant. On voit l’évolution.
    Je vois le bonheur comme une marque de l’instant. Il se vit ici et maintenant et même au milieu d’une journée cafardeuse, il y a des étincelles qui n’attendent qu’un regard pour nous étreindre.
    Le bonheur ce n’est ni la joie, ni l’enchantement, c’est vraiment ce que je choisis de regarder et ce que je choisis de prendre avec moi pour le reste du chemin.
    Je t’embrasse et t’envoie de tendres pensées.

    0
    1. Ohh ravie que l’idée te plaise. J’aime beaucoup aussi le fait de voir comme ma vision change au fil des années : D
      « Il y a des étincelles qui n’attendent qu’un regard pour nous étreindre. », comme ces beau… :’)
      Merci pour cette superbe vision du bonheur que tu partages ici, j’espère de tout coeur que mes lectrices liront ton beau commentaire.
      Gros bisou et merci pour tout !!! ♡

      0
  3. Je privilégie ton ancienne version. Qu’est ce que le Bonheur? On prend conscience de ce que c’est lorsqu’on l’a perdu (momentanément) et on apprécie d’autant plus lorsqu’on le retrouve. cela ressemble à un état de sérénité et je rejoins parfaitement ta définition

    0
  4. Coucou ma belle , ça fait troooop plaisir de te lire 🥰 je partage beaucoup ta vision du bonheur, je dirais qu’en ce début d’année je me sens très heureuse, plus que je ne l’ai été depuis longtemps parce que je me sens de nouveau (après de longues années de reconstruction et d’introspection) entièrement moi, sans filtres , sans masque et sans peur du jugement. J’accepte mes parts d’ombre , parce que j’en ai , j’ai pleins de défauts et je les accepte, je ne me prend plus la tête et cela me rend heureuse . Je suis en paix avec moi-même et le bonheur, en tout cas pour le moment, c’est ça 🥰 bisous ma belle 😘

    0
    1. Oh comme je suis heureuse de lire ce genre de messages… Je t’aime beaucoup, je te le dis souvent et lire que tu te sens apaisée et heureuse, ça me fait vraiment très plaisir, tu le mérites. Effectivement, accepter sa part d’ombre fait partie du processus… Parce qu’il faut pouvoir s’aimer, s’accepter dans son entièreté. Bravo si tu parviens à le faire, ce n’est pas toujours facile. D’ailleurs, il y a aussi des « périodes » durant lesquelles c’est plus facile. Mais le tout c’est de savoir qui l’on est et de ne pas se mentir, je suis certaine que c’est ton cas parce que tu es une des personnes les plus vraies que j’ai rencontré jusqu’à maintenant (sur internet comme dans la vraie vie). Merci beaucoup pour ton retour, je te souhaite d’être encore heureuse trèèèès longtemps. Gros bisous ♡♡♡

      0
  5. Bonsoir Justine,

    Mon bonheur c’est d’être avec ma famille, mes collègues de travail, la bonne entente avec tout le monde, la nature, les voyages, avoir la santé, etc.

    A bientôt.

    0
    1. Coucou,
      Désolée de répondre seulement maintenant, j’ai décidé de faire plus souvent des pauses et de décrocher un peu du blog et d’internet en général, ça fait beaucoup de bien. : )
      Merci beaucoup d’avoir partagé ta vision du bonheur avec nous, je te souhaite d’être heureux le plus souvent possible, donc…
      A bientôt !

      0
  6. Le bonheur, ce n’est pas la conjonction de plusieurs circonstances, une situation, une personne, un endroit, un moment particulier. Le bonheur c’est notre ouverture, à un instant précis, à une sensation intérieure. Ensuite, effectivement on associe ce que l’on a ressenti à ces circonstances, mais celles-ci n’y sont souvent pour rien, elles sont fortuites, c’est nous qui nous sommes ouverts à cet instant-là. Ce qu’il nous faut trouver, c’est comment pouvoir s’ouvrir à chaque instant. Alors notre bonheur ne dépendra pas des circonstances, mais de l’attention qu’on voudra bien lui porter, car la source de celui-ci est bien en nous et non au-dehors…

    0
    1. Merci beaucoup d’avoir partagé ta réflexion avec nous… Je suis d’accord avec le fait que ça se trouve toujours en nous et qu’on est responsable de la façon dont on vit et dont on voit le monde. : )

      0
  7. Bonjour,
    Pour moi, en ce moment,je dirais que le bonheur est une notion abstraite qu’on essaye de nous vendre à grands coups de marketing bien huilés! Finalement, je dirais que le bonheur c’est un peu comme une obligation sociale…du coup, avec mon esprit torturé j’aurais tendance à le rejeter! lol
    Blague à part, c’est surtout un illustre inconnu… qui avance visage masqué, si bien qu’on a parfois bien à le reconnaitre alors qu’il est notre portée… Peut-être est-ce un mythe? Qui aiderait à faire « tenir debout » nos sociétés malades? Si on a l’espoir du bonheur, alors on joue encore sur l’échiquier social plutôt que secouer le damier… on continue de répondre aux attentes sociales implicites… peut-être

    0
    1. Coucou,
      Merci beaucoup pour ce partage assez intense et sincère ! C’est très intéressant de découvrir à quel point chaque vision est différente et peut même être l’opposé de la vision d’une autre personne. Je comprends ton ressenti même si je ne le vis pas constamment. Parfois, je vis des phases de désillusion totale ou il m’est très difficile de croire que ça existe, et puis, à d’autres moments, tout s’illumine et je me dis : bien sûr que oui, c’est ça, le bonheur. Notamment les moments vrais, purs, ça me rassure.
      Merci encore pour ton partage : )

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.