ECOLO MAIS PAS BOBO, JE DEVIENS ECOLO

J’ai un message important !

Plus le temps avance et plus je me rends compte qu’à l’époque où j’agissais de façon totalement irresponsable et que je ne me préoccupais pas de l’état de la planète, c’était simplement parce qu’on ne me l’avais pas appris.

Quand je dis qu’on ne me l’a pas appris, je ne parle pas de ma mère (on ne lui avait pas appris non plus), ni de mes grands-parents… Je parle de la société.

Qui nous apprend à prendre soin de la planète ? 

Pourquoi, à l’école, la biodiversité, l’agriculture, la nature, ne sont que 2 ou 3 chapitres d’une ou deux matières pendant 18 ans d’études ?
Pourquoi est-ce que personne ne nous sensibilise jeune ?

Il m’a fallu plus de 20 ans et même des moments de grandes tristesses, parce que je ne me sentais pas heureuse dans ce monde, pour comprendre que je voulais changer ma manière de penser. Pour comprendre que je voulais remettre en question tout autour de moi. Pour comprendre que je pouvais refuser de croire tout ce dont on veut nous persuader à longueur de journée.
Il a fallu que je réfléchisse pendant un an pour enfin me rendre compte qu’il y avait un gros problème, que mes priorités n’étaient pas les bonnes, que rien n’était logique.
C’est comme ça que j’ai vu la nature d’un autre oeil et que j’ai tout changé.

J’ai encore des tonnes de choses à changer, parce que c’est difficile de devoir bouleverser ses habitudes, quand on a été éduqué par la société avec ces habitudes et qu’on nous pousse à les garder.

Mais le message que j’aimerais transmettre à travers mon expérience, c’est qu’il y a un véritable problème d’information et d’éducation en France (je parle de ce que je connais le mieux), sûrement en Europe. Et qu’il faut véritablement en prendre conscience et se remettre en question.

Je n’aime pas la politique, parce que je ne comprends pas bien, parce que c’est révoltant, parce que c’est compliqué, difficile…
Mais ce matin, j’ai regardé et écouter les mots de Nicolat Hulot qui quitte le gouvernement. Et je souhaite de tout mon coeur que son message soit écouté par le plus grand nombre. Et surtout que ça change les choses…

Si tu ne l’as pas entendu CLIQUE ICI ABSOLUMENT !


Aujourd’hui, j’ai envie que son discours soit entendu et j’ai envie que ça nous réveille, qu’on se bouge, qu’on agisse ! Alors, en faisant sa part comme les petits colibris que nous sommes, mais également en faisant passer le message !

Partageons des messages d’encouragement, les uns envers les autres, des messages motivant, des messages de mobilisation.. Essayons de faire en sorte que chacun ait les mêmes prises de conscience que j’ai eues.

Changeons les choses et faisons enfin, tous, le meilleur qu’on puisse faire pour sauver notre planète… Rattrapons les erreurs des êtres humains en étant plus Humain !


C’est URGENT ! 

48 réflexions au sujet de “J’ai un message important !”

  1. Wow très beau message Justine!

    J’ai été aussi très triste d’apprendre son départ car je croyais qu’il serait notre « cheval de Troie » de l’écologie (dans le bon sens du therme,hein) mais je le trouve tout autant courageux de quitter des personnes qui ne prennent pas au sérieux ses propos!
    J’espère que certaines personnes auront le déclic de se remettre en question comme tu as pu le faire 🤞🌿
    Gros bisous

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci beaucoup 💛 Je pense que si on regarde son interview, c’est possible de se remettre en question… C’est pour ça que j’ai voulu dire ici de la regarder. Le problème c’est que la plupart des gens qui me suivent ont déjà fait beaucoup de chemin aussi et sont déjà au courant de l’urgence.. Et ceux qui n’ont pas envie de faire d’efforts resteront sûrement sur leur position et ne regarderont peut-être même pas… Mais j’ai essayé 😽 Gros bisous et merci pour tout 💛

      J'aime

  2. Coucou Justine. Juste un petit message pour te dire que dans l’Education Nationale, on se mobilise. Comme moi, beaucoup d’enseignants de primaire sont sensibles à l’avenir de notre planète. Après, on fait les choses à notre échelle et selon les capacités d’écoute et de compréhension des enfants. Personnellement, pendant des années (je ne pourrai plus le faire maintenant car je serai remplaçante à la rentrée), on travaillait tous les ans sur les déchets. Un tri sélectif était en place dans l’école, on recyclait les photocopies râtées en feuilles de brouillon, la communauté des communes faisait venir un spectacle sur le développement durable tous les deux ans. On a également travaillé sur « comment moins gaspiller la nourriture de la cantine? ». J’adore car les gamins font la leçon aux parents après ;-). Le hic c’est que, comme pour tout, les programmes sont très en retard sur notre société…

    Aimé par 2 personnes

    1. Coucou ! Merci beaucoup pour ton message ! Ca fait chaud au coeur de voir qu’il y a des personnes comme toi qui prennent ça très au sérieux et font en sorte d’apprendre aux petits les bons gestes. C’est vrai, qu’en j’y repense, que j’avais des cours ou on étudiait la nature quand j’étais en CM1 et CM2 je crois. Je m’en rappelle encore, ils m’ont plutôt marqué. Avec les petites que je garde, je remarque aussi qu’elles ont des fiches super sur le sujet et la plus grande, qui est en CP, a déjà eu deux intervenants pour parler du tri des déchets. Tu as raison, ils font la leçon aux parents ahah, même si souvent, ils ne les écoutent pas, tu comprends, ce sont que des enfants… :/ En tout cas ça fait du bien de te lire. Dans ce texte spontané, je pensais beaucoup au collège et au lycée, je ne me souvenais pas du tout avoir été sensibilisée à ce moment là. Et j’ai demandé à mon chéri qui était en S, il m’a dit qu’il avait eu un ou deux chapitres sur le sujet, et c’est tout… En tout cas j’espère qu’il y aura de plus en plus d’enseignants comme toi 💛

      Aimé par 1 personne

  3. « C’est urgent »
    Cette dernière exclamation résume bien l’état des lieux.
    Et oui ! je crois, comme toi, qu’il y a un faille au niveau de l’éducation nationale que ce soit en Europe ou sur une autre partie du globe.
    Mais, de plus en plus de personnes se réveillent. Ouvrent les yeux et se rendent compte du désastre que nous sommes en train d’occasionner. Et c’est déjà extraordinaire toutes ces prises de conscience.
    Je crois qu’au delà de programmes à enseigner aux collégiens et au lycéens, il faut d’abord sensibiliser au maximum les jeunes parents pour qu’ils transmettent ces valeurs à leurs enfants bien assez tôt.
    Moi je suis optimiste et je crois que l’être humain est capable de réparer et de (re)construire comme il a toujours su bien le faire. Par contre, ce dont j’ai peur c’est que cela passe obligatoirement par une catastrophe sans précédent avant une réelle prise de conscience générale.
    Merci de sonner la sonnette d’alarme et pour toutes tes actions au quotidien qui contribueront (j’en suis persuadée) à laisser un monde meilleur à la prochaine génération.
    P.s : j’ai entendu parler d’école primaire écologie en région parisienne…

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis tellement d’accord ! Mais je me demande comment sensibiliser les jeunes parents ? Ceux qui ne se rendent compte de rien, qui n’ont pas conscience de ce qui arrive parce qu’ils ne le voient pas tous les jours, devant leurs yeux… Pas facile :/ Effectivement, c’est souvent quand il nous arrive quelque chose, dans notre petite vie, à notre petite personne, qu’ont réagit (ça a aussi été mon cas) et c’est bien malheureux… Merci à toi pour tes mots encourageants 💛 Il faut garder espoir, malgré tout !
      Ah oui ? C’est intéressant, je vais me renseigner 😽

      J'aime

  4. Quel beau message Justine<3
    Oui, il faut se mobiliser. Faire comprendre, partager.
    Il y a quand même de plus en plus d'actions de sensibilisation à l'école, mais c'est récent.
    (et je n'étais pas du tout au courant pour Nicolas Hulot…)
    Bisou<3

    Aimé par 1 personne

  5. Coucou ma jolie Justine, c’est un beau message que tu véhicules là, et malheureusement nous sommes effectivement encore trop nombreux à maltraiter notre belle planète. Ce qui est plus fâcheux encore, c’est que malgré notre changement de comportement au quotidien, nos petits gestes de colibri ne changeront hélas pas grand chose si les grosses entreprises, celles qui polluent pour s’enrichir, ne prennent pas de décisions rapidement elles aussi… et j’imagine que c’est pour cette raison que Nicolas Hulot a déserté le gouvernement. Si on veut que les choses changent, cela implique que de grosses entreprises fassent faillite, ou alors procèdent à une reconversion tellement profonde qu’il faudrait sacrifier la majeure partie de leurs bénéfices. Aucun chef d’entreprise n’est prêt à faire cela. Certains dirigeants de ces entreprises sont tellement riches et puissants qu’ils sont considérés comme des personnages de la plus haute importance, et participent même à des réunions gouvernementales. Alors quand on voit que des dirigeants d’Etat et des présidents de grosses sociétés polluantes se serrent la main, je crois que cela en dit beaucoup sur les probabilités d’une réforme en profondeur sur l’écologie… Malheureusement, l’homme a trouvé un plus grand intérêt financier dans l’épuisement des ressources de la planète que dans sa sauvegarde. Tout tourne autour de l’argent, c’est tellement dommage…
    Mais tu vois, ça me fait plaisir de lire des articles comme le tien, parce qu’après tout nous sommes les consommateurs qui achètent auprès de ces entreprises-là. Si on arrête de le faire, si on vote avec notre porte-monnaie plutôt qu’avec nos voix (à des élections qui ne savent même pas les entendre), alors il y a peut-être une chance qu’on soit écoutés. Evidemment, il n’est pas toujours facile d’avoir le choix. Comment exiger d’un couple aux faibles revenus de troquer leur vieille titine qui roule à l’essence et qu’ils ont toutes les peines du monde à entretenir, contre une voiture électrique qui coûte un bras ? (En plus, les bornes électriques ne font pas encore foi dans toutes les régions…).
    Ou alors, il faut décider de retourner complètement aux sources, quitte à se couper un peu du monde. Produire sa nourriture, son eau, son chauffage, ses vêtements en autarcie, pour ne quasiment jamais avoir à acheter des ressources. Mais là encore, je vois difficilement comment les familles qui vivent en ville pourraient réaliser cet exploit…
    Arf, l’écologie ne devrait pas être si compliquée haha !

    Aimé par 1 personne

    1. Ta réponse est tellement tellement intelligente ma Marion (enfin les autres réponses le sont aussi ahah) ! Mais effectivement, c’est une solution. Avec nos petits gestes écolo, il faut aussi qu’on décide de consommer responsable, et que ce soit un geste militant et pour la protection de notre planète ! Bien sûr, c’est compliqué, parfois impossible… Mais petit à petit, on trouve nos alternatives, en fonction de nos besoins individuels, et puis malgré tout, je trouve qu’il y a de plus en plus d’alternatives, alors j’ai bon espoir… Au moins, on fera notre part 💛 Merci beaucoup pour tes mots !!! 😽

      J'aime

  6. Outch ! Dès le matin tu envois du lourd en effet !
    C’est vrai que je ne me considère pas (du tout) comme un exemple à suivre en terme d’écologie, mais il y a certains comportements qui relèvent de la débilité qui me mettent hors de moi:

    – Un soir, je veux eviter le périphérique Toulousain et passe par les zones industrielles, je suis une voiture, arrivé au niveau d’un espace vert (aux alentours du lac de Sesquière), le type a balancé par sa fenêtre un nombre incalculable de bouteilles de bieres, de papiers, de cartons … Alors que sur le parking du-dit parking il y a des poubelles de tri… Appel de phare, klaxon, le type se la joue cow boy, arrêt au frein à main… A deux doigts d’en venir aux mains ….

    – Sur la plage, je vois des fumeurs, une fois leurs poumons bien pourris par cette cigarette, HOP ! Le mégot dans le sable !

    – Je passe sur le périphérique de nuit, je passe devant des zones de bureaux… Combien d’immeubles sont illuminés comme au soir de Noël? Ok, un ou deux bureau pour des mecs qui restent très tard, je veux bien… Mais les deux tiers d’un immeuble ?

    Bon, par contre, je mange du Nutella, et je défie qui-conque de vouloir me faire manger une « pate à tartiner goût noisette » que je trouve fade.
    Je roule en diesel, j’aime les gros 4×4 de beauf, j’aime mes équipements Hi-Tech SAMSUNG etc… Je pense que tu as raison, mais… L’école a faillit… Mais pas que dans ce dimaine, cependant, il y a des comportements qui tiennent du bon sens. Sans aller dans l’extrémisme écologique (voie que tu prends, c’est tout à ton honneur), on peut avoir un comportement CITOYEN …

    C’est un peu brouillon comme commentaire mais je suis mi-agacé, mi-déséspéré.

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne vois pas trop ce qu’est l’extrémisme écologique. C’est drôle, tu es la deuxième personne à employer le mot « Extrême » en parlant de mes démarches. L’autre personne, c’est ma mère. Et ma mère ne fait pratiquement rien pour la planète (parfois même, elle faisait des gestes qui te mettent hors de toi, privés de bon sens. Mais je commence à lui faire prendre conscience qu’il faut changer). J’ai l’impression que ça paraît extrême pour les gens qui n’ont pas très envie de changer leurs grosses habitudes. Mais en réalité, je suis loin de faire tout ce que je pourrais, j’ai encore beaucoup de progrès à faire, moi aussi. Chacun fait ce qu’il veut et ce qu’il peut, je ne souhaite vraiment culpabiliser personne. Je ferai peut-être un article pour parler de tout ce que je fais mal. J’ai aussi un chéri qui est passionné par les voitures et qui adorerait en avoir plusieurs… Ca ne me dérange pas. Maintenant il tri ses déchets, alors je suis fière de lui, c’est déjà bien ! Il faut juste essayer de faire au mieux, de faire sa part 🙂 sans forcément renoncer à ses passions ! Merci pour ton commentaire en tout cas, il est très intéressant 😽

      J'aime

      1. En fait, quand je dit extrême, c’est que j’ai l’impression que tu t’imposes des contraintes au nom d’un geste eco-citoyen , et je me demande si cette goutte d’eau vaut vraiment la peine d’être dilué dans la boue pour tant d’effort produit. Nous sommes dans une société qui a beaucoup de défauts, production de masse, obsolescence programée etc … Mais, c’est agréable aussi de pouvoir jouir du progrès.
        Après, je veux bien entendre des argument disant qu’on est peut-être entré dans un moule de pensée et que faire sa lessive maison ne prend pas plus de temps que de se déplacer à la superette d’en bas pour acheter son bidon.
        En fait, comme j’aime le progrès, je ne veux pas qu’un geste écologique nuise à mon confort (c’est égoïste, mais comme j’expliquais, ces gestes là sont des gouttes d’eau, je t’invite à te renseigner sur les raffineries clandestines en Angola et d’autres pays africains… Ou simplement la pollution que produisent des pays comme la Chine ou L’Inde, qui sont, pour moi, des combats que nous devrions tous mener, car en souillant leurs pays, ils souillent notre planète).
        C’est dans ce sens là que je dis Extrême, c’est à dire qu’au détriment du confort, tu prefereras t’accomoder de quelque chose d’archaïque au nom d’un impact de 0.0000000001% sur la pollution … (pas évident de développer en quelques mots au bureau haha)

        Aimé par 1 personne

        1. Oui, je vois exactement ce que tu veux dire.. Après, pour être totalement honnête, pour l’instant, tout ce que j’ai changé ne nuit pas à mon confort.. Bon oui j’ai plus de choses à laver, avec tous les tissus que j’utilise à la place du jetable.. Mais c’est mon mec qui fait la lessive ahahah 🤭 C’est sûr que quand ça concerne le confort, c’est plus difficile.. Mais par exemple, depuis environ 2 ans, je n’achète plus de vêtement. Je ne sais pas si on peut parler de confort, mais plutôt d’habitude, et bien à force, je me rends compte que je me sens beaucoup mieux comme ça… Enfin il faut y aller doucement et en fonction de ses envies et besoin. Tant qu’on fait de notre mieux, c’est tout.. 😺

          J'aime

          1. Tu n’achètes plus de vêtement, neufs ? Ou plus du tout ? Tu n’as rien de trop usé que tu dois changer ?
            Haha, bien joué pour la lessive !
            Bon, écris à l’Elysée, maintenant qu’il y a une place à prendre, tente le coup… Madame la ministre 😉

            J'aime

            1. Plus de vêtements neufs ouais.. Parfois, pour le style (même si je m’en carre x)), des trucs en friperies.. Et pour les chaussettes perdues et ce genre de trucs chiants, j’essaie d’acheter dans des petites boutiques françaises, enfin je fais au mieux et c’est uniquement le stricte nécessaire. Ou bien alors on m’en donne, parce que j’ai une cousine du même âge que moi, avec une mère qui fait beaucoup de couture donc ça aide bien 😺
              Pire cauchemar ahah, j’ai vraiment du mal avec la politique !
              Bon courage pour le boulot 😽

              Aimé par 1 personne

  7. Hello Justine ! Merci pour ton article. Je crois que tu as raison, on ne nous éduque pas assez sur la nature et le respect de la planète. A chacun et chacune de prendre ses responsabilités certes mais aussi il faudrait qu’il y a des lois, des réformes, … pour que l’on arrête les doubles / triples emballages, la production d’emballages dans des matériaux ultra polluants, que les pays pauvres puissent eux aussi valoriser leurs déchets plutôt que de finir en gros tas dans des no mans land ou dans des rivières … En fait il y aurait tellement de choses à changer que ça donne le tournis et c’est un peu désespérant !

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ma belle !
      C’est ça, ça donne le tournis… Parfois ça me rend triste, c’est assez désespérant, parfois ça me révolte mais parfois ça me motive et ça me donne envie de faire tout ce que je peux pour faire passer le message ! J’espère que je garderai espoir, le plus possible, et qu’ensemble, on trouvera les meilleures solutions, à notre échelle 😽💛

      J'aime

  8. Que je suis d’accord avec toi…Le gros problème du monde entier, c’est la sensibilisation. Je suis COMME TOI. Auparavant, je n’avais aucune idée de mon impact, j’ai eu un tas de comportements anti-écolo, je me moquais éperduement de la nature…parce qu’on ne m’a absolument jamais sensiblisée. Mon père était ce que j’appelle un « écolo du dimanche », prompt aux beaux discours mais ayant beaucoup de mal à les appliquer au quotidien et c’est peut-être ça qui a fait que j’ai un peu plus concrétisé le truc de mon côté. Mais à l’école, rien…Je sais que ça change un peu ces derniers temps, mais est-ce assez ? Bien sûr que non.
    La planète est en train de crever. Ce n’est pas nous qui le disons, ce sont des dizaines de milliers de scientifiques (en gras italique souligné !). On en est au stade où la survie de l’humanité en tant qu’espèce est menacée…et j’ai encore l’impression qu’une grande partie du monde s’en tape. Je vois dans les commentaires des personnes qui voient un extrémisme écologique dans tes paroles, et j’ai envie de leur dire « MAIS LES GARS, ON EN EST LA !! ». Et plus on va attendre et refuser de remettre nos modes de vie et le capitalisme en question, plus il faudra être extrêmes dans nos actions à entreprendre pour SAUVER LA SEULE PLANETE HABITABLE A DES MILLIARDS DE KILOMETRES A LA RONDE. Alors aujourd’hui, je suis dans un stade où je suis mi-figue, mi-raisin. Est-ce que nous n’attendrions pas une limite (génétique ?) de l’être humain qui est incapable de s’adapter à ce nouveau changement ? C’est ce que j’en viens à me dire quand je vois tous ces gens faire l’autruche. Et d’un autre côté, ON EST 7,5 MILLIARDS A POUVOIR CHANGER LES CHOSES BORDEL, ce qui signifie que si on veut changer, on le peut !!! On est largement assez, on a les connaissances pour. Je suis en colère, article sur le sujet prévu vendredi de mon côté.

    Aimé par 2 personnes

    1. Je te comprends tellement… Parfois c’est révoltant ! Mais j’espère qu’on réussira à trouver la force de se servir de ces émotions pour, tous les jours, faire du mieux que nous puissions pour changer les choses ! J’ai très hâte de lire ton article 💛

      J'aime

  9. Cet article me touche particulièrement, tu sais pourquoi ? Parce ce que tu l’as écrit avec le cœur et parce que c’est un sujet brûlant mais ô combien important.Je suis tellement d’accord avec toi, le respect de l’environnement, l’écologie ou que sais-je, devrait être une matière enseignée à part entière à l’école et même collège/lycée, pour que tout le monde soit sensibilisé de la même manière. En Tanzanie par exemple, les gamins ont cette matière dès la primaire.
    Pour ma part, j’ai toujours eu cette conscience au fond de moi. Je ne sais pas comment dire, je n’ai pas reçu une éducation particulièrement centrée sur ce sujet même si on m’y a enseigné les bases. Cela fait partie entièrement de moi, je le sens, j’ai toujours tout fait en prenant en compte l’environnement qui m’entoure. Je ne me jette pas des fleurs, loin de là, d’ailleurs je ne suis pas irréprochable (personne ne peut l’être, l’impact zéro n’existe pas), mais je remplis largement ma part. Je suis sur Terre, j’y vis confortablement, elle ne m’appartient pas, et je dois la respecter, point barre. A ce stade actuel, je peux vite perdre patience face aux gens qui n’ouvrent pas les yeux ou qui se comportent de façon égoïste. Je pense qu’il est quand même difficile aujourd’hui de n’être au courant de rien et d’ignorer les gestes simples comme trier correctement ses déchets ou justement de ne pas les jeter sur la voie publique (ça relève du niveau 1 ça). La planète est dans un piteux état, comment peut-on encore parler d’écologie d’extrémistes ? Il est temps de se réveiller, jusqu’à preuve du contraire on vit tous sur la même…
    Merci pour tes mots et ton ressenti ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup, c’est sûr que ça sortait du coeur ! Je ne savais pas du tout pour la Tanzanie, woua, ça fait du bien de savoir ça ! Même si ça ne devrait pas être uniquement là-bas. C’est tellement génial que tu aies toujours eu conscience de ça.. Et puis moi, je trouve que tu PEUX te lancer des fleurs même, parce que c’est rare et on a besoin de personne comme toi. Peut-être est-ce ta mission de vie ? Protéger la nature du mieux que tu peux.. En tout cas merci pour tes mots, c’est motivant, on va continuer à se battre ensemble et à essayer de faire passer le message comme on peut, n’est-ce pas ? Merci à toi 😽💛

      J'aime

  10. C’est vraiment génial de savoir qu’il y a des gens comme toi, comme moi, qui son prêts à changer leurs priorités pour faire du bien à la planète. Cependant, l’annonce du départ de Nicolas Hulot, des raisons pour lesquels il est parti et l’étalage que l’on peu faire de cas similaires partout dans le monde m’ont grandement découragés. Je reste convaincue qu’une action citoyenne peut changer les choses, mais elle doit être de grande ampleur ! Ce que chacun doit comprendre c’est qu’en matière de politique, notre porte monnaie est aussi voire plus important que notre vote. Et chacun est capable, à son échelle, de faire des efforts pour la planète, encore faut-il en avoir envie ! Voilà, en tout cas ton article est plein d’espoir et ça fait plaisir. À nous d’éduquer les générations futures à plus qu’un simple tri sélectif maintenant !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour tes mots ! C’est vrai que son départ pouvait aussi être très déprimant.. Mais il l’a dit lui-même, il a pris cette décision en espérant qu’elle fasse réagir, et c’est comme ça que nous devons le prendre. Et en plus, je suis sûre qu’il est beaucoup plus écouté maintenant, peut-être qu’il nous réserve de belles surprises, de son côté, pour sensibiliser encore et encore, je l’espère. En tout cas, comme tu le dis si bien, et comme Marion le disait aussi dans son commentaire, avec notre porte monnaie, on peut déjà faire pas mal de chose, à notre échelle… Je crois que je ferai un article là dessus. Ca va me prendre du temps, il faut que j’en sache encore plus sur les Lobbys, les entreprises toutes pourries… Mais ça peut valoir le coup ! Merci pour tes encouragements 😽💛

      Aimé par 1 personne

  11. C’est vrai, nous n’avons pas appris cela à l’école, mais il commence à y avoir du changement là-dessus, même si cela reste encore timide… J’ai vu il y a quelques mois un documentaire d’un ancien trader devenu instit’. Le discours de ses élèves est encourageant ! Il faut continuer à faire passer le message c’est certain, je parle d’ailleurs souvent d’idées et trouvailles de nombreux colibris sur mon blog. Ma façon à moi de montrer qu’on peut y arriver 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour tes mots pleins d’espoir ! Je viens de jeter un mini coup d’oeil à ton blog, il a l’air super, je vais passer du temps dessus dès que je pourrai ! Merci encore en tout cas, j’adore « rencontrer » des personnes qui tentent, au mieux, de faire passer ces messages 😽

      Aimé par 1 personne

  12. Bonjour Justine,
    La sortie scolaire de fin d’année de Gabin cette année (grande section de maternelle) s’est déroulée une journée à La Maison de la Nature (à la campagne) : 1 cours sur le tri des déchets, observation des insectes, apprentissage du respect de la nature, etc…J’ai eu la chance d’y participer. Je pense que ce genre d’activités est le prémice de la prise de conscience des futures générations. Mais qu’en est-il des parents ? des grand-parents? Chacun a sa conscience pour soi. Personnellement, je tends à ce que MA conscience soit de plus en plus « propre » et j’en attends autant de mes enfants…
    « il faut que tu respires » (Mickey 3D), écoutons attentivement les paroles…
    Je t’embrasse.

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ma belle ! Oh c’est génial ça !!! C’est vrai que les petites que je garde ont été sensibilisé l’année précédente aussi. Elles allaient dans des potagers, et dans des fermes… C’est déjà super ! Mais j’espère que ça continue après, au collège. Je me souviens que quand j’étais à l’école, après la primaire, plus rien… Un peu en SVT… mais je ne m’en souviens même pas.
      Oui je vais garder espoir ahah 😽 et écouter de nouveau cette chanson, je l’aime beaucoup aussi ! 💛

      J'aime

  13. Il y a tellement à faire !

    Il faudrait que les pays les plus pollueurs de la planète prennent conscience que leurs actions continuent à nous enfoncer de plus en plus dans la mouise…qu’à force la planète ne pourra plus se régénérer…mais il y a bien trop d’argent en jeu, de « pouvoirs » en action…

    Quand je vivais aux Etats Unis, je me rendais compte que pas mal de gestes pollueurs ne choquaient personne, mais à mon retour en France, j’ai constaté que les choses n’étaient guère plus réjouissantes ! Sans doute la faute aussi à l’individualisme grandissant partout !

    Aimé par 1 personne

  14. tellement d’accord c’est intéressant de lire tous ces échanges 🤗 perso je pense qu’il y a vraiment urgence et que la question n’est plus de se demander si c’est possible de changer nos habitudes mais de le faire. Alors oui ça demande de changer peut être de baisser un peu de confort de vie de se réorganiser mais l’enjeu va tellement au delà de tout ça. Je te promets je suis la première des fois à râler de mes engagements zéro déchet quand je me dis qu’il suffirait que j’achete un truc tout fait et hop plus de pb ! Mais dans ces cas je regarde plus loin et surtout je regarde mes enfants et je me dis qu’on moins j’aurai tenter de faire un truc !! Le discours de Nicolas Hulot m’a vraiment touché et je me suis dit que si lui n’y arrivait pas et bien on etait mal barré!! Aller je reste optimiste et je te dis un grand merci pour ton article 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi ! Tu as totalement raison, tu es un exemple ! C’est vrai que c’est compliqué de faire entendre raison à ceux qui ne sont pas touchés profondément par ce qu’il se passe… Parce que l’être humain est comme ça, si ça ne le touche pas, lui, alors il ne réagit pas forcément… Comment certaines le disaient si bien dans les commentaires, à croire qu’il faille une catastrophe pour qu’enfin, ils réagissent… Mais je garde espoir, il faut ! 😽

      J'aime

  15. Tu as parfaitement raison, mais le travail est encore plus compliqué qu’il n’y paraît car il existe des frictions générationnelles. La plupart de ceux qui nous ont précédés ne comprennent pas la volonté des plus jeunes de modifier des habitudes de consommation qui ne sont plus viables. Chaque fois, je me butte à un soupir, des yeux au ciel ou des réflexions comme « on n’y peut rien… il faut bien mourir de quelque chose… on ne sera plus là pour voir ça… ». C’est pénible et minant, alors je fais les efforts de mon côté et ne parle plus de rien !
    Bonne journée à toi

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ouais ??? Mais ces gens là ont des enfants ? Pourtant j’ai plutôt l’impression que ceux qui en ont veulent les laisser dans le meilleur environnement possible et font de leur mieux… Mais il ne faut pas faire de généralités, c’est sûr… :/

      Aimé par 1 personne

  16. Je suis peut être un peu dans ma bulle mais j’ai réellement l’impression que petit à petit, les consciences s’éveillent et qu’il y a de plus en plus de personnes qui ouvrent les yeux. Bien sûr, à l’échelle de la France, de l’Europe ou du monde ça ne représente pas grand chose mais ça me donne espoir. A l’école de mon fils ils ont un programme « anti gaspi » pour la cantine, preuve que des petites choses se produisent à l’école quand même…
    Merci pour ton chouette message et ton engagement pour notre planète !

    Aimé par 1 personne

    1. Ah c’est super ce programme ! C’est la première fois que j’en entends parler… Ca évolue, c’est super ! La petite que je garde a eu des intervenants l’année dernière en CP pour parler du recyclage également. Mais il faudrait que ça dure au collège et au lycée, et je ne pense pas que ça soit le cas :/
      Merci à toi pour tes gentils mots 💛

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s