ECOLO MAIS PAS BOBO

On parle enfin Ecologie !

J’ai tellement de choses à raconter à ce sujet que je n’arrivais pas à mettre mes idées en place pour écrire un article. Alors je me suis dit que j’allais d’abord commencer par le commencement et te parler de mon passage à un mode de vie plus naturel, d’où je suis partie, quelles ont été mes réflexions à ce sujet, et comme ça, on pourra ensuite aborder, doucement, le chemin que j’ai parcouru dans d’autres articles.


Aimer la nature = cucu la praline

Ca c’est ce que je pensais quand j’étais enfant… Ouais je sais c’est complètement débile, pour ne pas dire CON ! Mais que veux-tu, je n’avais pas conscience du pouvoir de ce qui m’entourait… Moi j’aimais bien les garçons, l’amour (et ça c’est pas cucu la praline ??) et puis danser enfermée dans ma chambre avec la musique à fond.

Chaque été pratiquement, j’allais en vacances chez mon oncle et ma tante avec ma cousine (Louise je t’aime à la folie) dont je te reparlerai un jour d’ailleurs parce que c’est une ARTISTE (Eh ouais ! Trop la classe) et puis on allait dans le jardin ravissant que ma tante rendait si beau, on allait souvent à la mer, parfois on se promenait dans la campagne… Et je me sentais tellement bien, tellement calme. Mais je n’avais pas conscience du fait que c’était en grande partie la nature qui me faisait du bien.


J’étais celle qui jetais ses papiers et ses chewing gum n’importe où…

Alors oui, j’étais ce que j’appelle maintenant « débile » et je profitais de la nature, la prenait en photo, en la ruinant doucement avec mes gestes.

Je faisais n’importe quoi avec mes déchets, je ne savais pas ce que c’était de les trier. Mon alimentation était basée sur des pâtes, des cordons bleus, croques monsieur et saucisses knackiknackiHerta (faut connaître le sketch d’Omar et Fred pour comprendre la référence).

J’aimais être en ville, et surtout en voiture alors que c’était à 20 minutes à pied.

Bref, rien à faire, aucune conscience de mes actes, ça n’était pas du tout dans mes priorités


Je prêtais attention au ciel

Les nuages, la lune, les étoiles… En revanche eux, je les aimais déjà. Quand je vivais des moments difficiles, je sentais comme une présence bienveillante quand je les regardais et ils étaient mon espoir, à chaque fois que j’en avais besoin. Bon je ne veux pas parler spiritualité dans cet article alors on verra ça plus tard mais c’était déjà un début. Je me rendais quand même un peu compte de cette puissance, là-haut.


Le bio

Quand j’ai commencé à vivre seule, j’ai petit à petit acheté, parfois, rarement, de la nourriture bio. Ma tante le faisait, je savais vaguement que c’était plutôt sympatoche pour la santé alors j’en achetais.. Sans comprendre pourquoi (oui oui j’étais quand même bien con, il faut le dire hein !).

Ah ouais les pesticides ? Connais vite fais, j’ai entendu aux infos, c’est pas terrible ça nan ?


L’électrochoc 

Le fait de vivre dans une plus grande ville, je crois que ça a réveillé en moi et ma nature d’éternelle insatisfaite le besoin d’être à la campagne… Toujours sans savoir pourquoi, j’en avais envie, et même besoin.

Malgré tout ce qu’on peut penser, c’est grâce à la télévision que j’ai eu deux grandes révélations.

maxpeopleworld008232

1 – Frédéric Lopez, cet homme merveilleux de qui je suis plus ou moins tombée amoureuse et avec qui j’ai eu légèrement envie de faire ma vie. Le côté humain, je l’avais toujours eu, j’aimais les relations humaines, la solidarité, l’entraide, la bienveillance. C’est grâce à ça que j’ai aimé cet homme. Et forcément, il parle aussi de nature et surtout de respect de la nature ! Alors j’ai doucement changé un peu d’avis… Ohlala oui il fallait que j’aille prendre l’air à la campagne, comme dans son émission La parenthèse inattendue qui m’apaisait tant !

famille-0-déchet

2 – La famille Zéro Déchet, le déclic ! Et c’était justement dans l’émission de Frédéric Lopez Mille et une vies que je les ai vu pour la première fois. Et surtout, j’ai vu leur maison ! J’ai eu un coup de coeur parce que j’ai eu l’impression qu’ils montraient la maison dont j’avais besoin pour être heureuse (bien que je sois encore très loin du minimalisme pourtant), elle m’attirait ! Alors j’ai acheté leur livre, et j’ai tout appris, tout commencé.

Mon électro-choc, c’était le 7ème continent… Ces montagnes de déchets, partout… Je me suis dit : « C’est pas vrai ?! J’ai contribué à ça pendant plus de 20 ans ! Comment j’ai pu être aussi ignorante ? » Et là, j’ai voulu tout changer !
Tout d’un coup.. Mais bien sûr, ça ne marche pas comme ça, il faut y aller progressivement…

Alors dans les prochains articles sur ce thème, je te parlerai donc de ce que j’ai très vite voulu mettre en place, mes échecs, mes réussites, mes fiertés, et où j’en suis aujourd’hui, pour te montrer qu’on peut changer du tout au tout notre mode de vie et essayer autant qu’on peut de rattraper nos erreurs, l’essentiel est déjà de s’en rendre compte et de s’améliorer.

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » Gandhi

Et toi ? Es-tu née avec cette conscience écolo ? As-tu eu un déclic ? 
Comment ça s’est passé de ton côté ? 

30 réflexions au sujet de “On parle enfin Ecologie !”

  1. Assez d’accord. J’imaginais l’écologie comme étant un domaine réservé aux hippies/babos/sarouel/dread lock… Puis en vivant en ville, j’ai vu tout ces déchets un peu partout, les mégots à la plage…
    Ma révélation, c’est lors des élections de 2012, je me suis rendu compte qu’il fallait un parti politique afin qu’on entende parler d’écologie. Je me suis dit que ça ne devait pas appartenir à une frange de la population, mais cette démarche devait être présente chez chacun d’entre nous… Après tout, qui aime vivre dans le caca des autres (oui, c’est plus facile de dire que ce sont les autres qui polluent hein ).
    Alors, je me suis mit à trier le verre, je ne le faisais pas parce que, « ouais c’est bon, ça va dans un centre de tri de toute manière ».
    Je sauve les abeilles qui viennent se perdre dans mon appartement après avoir butiné mon petit balcon (Une technique à base de flash de téléphone… J’y ai laissé un SAMSUNG… J’ai aussi tôt importé un nouveau smartphone coréen derrière, ne panique pas!).
    Je ne tue plus les araignées, je les déplace.
    Je covoiture pour mes longs trajets (malheureusement, très compliqué pour mes trajets quotidiens).

    Enfin voilà, je m’écologise sans pour autant devenir un écolo/bobo/démago/crado .

    Après… Je viens de me rendre compte que mon commentaire est complètement auto-centré… Je suis ravi d’avoir fait perdre son temps à quiconque le lira !

    Aimé par 1 personne

    1. Nooon c’est trop bien ton commentaire ! C’est exactement ce que je demandais. Je trouve ça super intéressant de voir les démarches de chacun, les différentes prises de conscience, et puis ça peut m’orienter aussi pour mes futurs articles « écolo mais pas bobo » 😜 j’essaierai de donner des idées de ce qui est facile à mettre en place en plus de tout ça. Tes gestes sont déjà très importants donc bravo ! Moi j’ai peur des bestioles par exemple, alors je fais plein d’autres choses mais il m’arrive de leur faire du mal parce que je panique… (bon la plupart du temps elles sont en pleine forme et moi je suis enfermée dans mes toilettes…). Par contre j’ai pas trop compris comment tu as perdu ton téléphone ?? ahahah je sens que c’est le genre de situations bien marrantes à regarder. Merci pour ton témoignage en tout cas 😺

      J'aime

      1. Haha, « ce n’est la petite bête qui mange la grosse » . Ne t’on l’a jamais appri ?
        Et bien, quand la nuit est tombée, j’aime bien garder quelques lumières d’ambiance chez moi, fenêtre ouverte… Donc les abeilles rentrent. Comme je ne veux pas que mes animaux jouent avec, surtout le chat. J’éteins tout, place mon téléphone arboré de son plus beau flash sur la table du balcon et j’attends que l’abeille s’en aille.
        Une fois, je n’ai pas eu le temps de poser le téléphone, l’abeille s’est logé entre ma main et le téléphone, elle a paniqué… Moi d’avantage, j’ai balancé mon portable…

        J'aime

        1. Je suis pas grosse d’abord 😌 ahah.. Je sais, en vrai je m’améliore, justement il y a 15 minutes, une abeille est rentrée, j’ai pris un coussin en guise de bouclier, j’ai pas trop hurlé et j’ai juste attendu qu’elle sorte en restant dans la même pièce et en me déplaçant quand elle m’approchait… #flipette
          ah ok je comprends mieux ! Ca m’est arrivé une fois aussi de me faire piquer dans la main, à mon avis les gens de toute la rue ont du croire que je me faisais assassiné vu mon cri… Au moins tu ne lui as pas fait de mal dis donc, si c’est pas de l’amour de la nature ça ! 😹

          J'aime

  2. Un article ecolooooooo
    Tu as raison c’est un bon début, j’ai tellement hâte que tu rentres dans le vif du sujet !!!

    Moi mes parents m’ont appris à recycler depuis l’enfance mais je trouvais ça compliqué et je ne comprenais pas trop le pourquoi du comment ..

    Mon vrai vrai déclic est arrivé alors que je finissais mon bac+2 et que je ne savais pas quoi faire après, j’ai pris une année de césure et j’ai commencé à regarder les licences attentivement et j’en ai vu une Développement Durable! J’ai passé 1an à me rendre compte de la situation (c’est aussi à ce moment qu’est sorti DEMAIN) et de mon manque d’action envers cette jolie planète que j’aime tant. J’ai commencé à m’interesser, pour satisfaire ma propre curiosité, à trouver des alternatives

    Maintenant je me sens assez à l’aise avec le sujet pour partager mes réflexions et trouvailles sur les reseaux, ainsi que de montrer mon chemin vers le zero-waste-bio-feministe-slow-go-on-sauve-la-planète 🗣♻️🌻

    Aimé par 1 personne

    1. Trop contente que tu sois contente ! 😺
      J’ai hâte aussi de parler de ce que j’ai mis en place, de donner des petites astuces et qu’on discute toutes des meilleures solutions à entreprendre.
      Apparemment c’est déjà un soucis de compréhension.. C’est bien de nous dire de faire telle ou telle chose pour la planète mais il faut aussi nous montrer pourquoi. C’est peut-être notre rôle, avec un blog ou Instagram ? Notre mission ? 😺
      Tu dois connaître des tas de choses grâce à ces études, c’est génial, et c’est très généreux de ta part de partager ça avec les gens !
      Merci pour ton témoignage en tout cas ma belle, à très vite 😽💛

      J'aime

  3. Je ne sais pas comment ça arrive, petit à petit nos habitudes changent. On commence à prendre conscience, à faire attention à notre consommation. Un jour on se sent prêt, et on franchit le pas et prendre des decisions qui vont definitivement changer notre facon de vivre: consommer local, utiliser des produit reutilusable, faire ses produits d’entretien et cosmétiques soi-même …et on n’en finit pas de se renouveler… Je ne sais pas où je vais m’arrêter mais je me sens de mieux en mieux dans ce nouveau style de vie…très bel article justine…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup ma belle !
      Moi je sais qu’il m’a fallu ce déclic pour au moins comprendre. Comprendre pourquoi c’était bien d’acheter bio, comprendre pourquoi il fallait que je tri mes déchets, que je fasse plus attention et que je change pas mal de mes habitudes. Une fois qu’on a compris, qu’on a vu à quel point on peut faire du mal à la planète, si belle, alors oui, ça vient naturellement, c’est sûr. 😺 Merci pour ton commentaire 💛

      Aimé par 1 personne

  4. J’étais une cucul la praline gamine ; ne polluez pas la nature, laissez les animaux tranquille…
    Pour autant, j’ai commencé à VRAImENT bien trier mes déchets vers 23 ans… Le déclic pour changer mon comportement contradictoire ça a été une infection urinaire… ouais. Je me suis retrouvée avec des antibio prescrit, puis mon instinct m’a poussé à me renseigner sur cet AB. J’ai découvert que ça avait détruit la vie de beaucoup de personnes (et ça aurait détruit la mienne à coup sur également, car cet AB détruit le tissu conjonctif et j’ai justement une maladie du tissu conjonctif, et je ne le savais pas à l’époque, bref). donc j’ai commencé à me renseigner sur mes autres traitements psy, me rendant compte que c’était de la merde. Puis vint le tour de la nourriture industrielle (qui composait 50% de mon panier) : c’est de la merde. Les fastfood que j’adore? C’est de la merde…. . me suis donc tournée vers le bio, le tout fait maison. A partir de là, ça a dérivé vers la grosse réduction des déchets… cultiver un potager… bref, je suis devenue une vraie de vraie hippie à cause… d’une infection urinaire 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui ! Comme je te comprends. Tu avais sûrement cette connaissance de la nature et ce besoin de la protéger grâce à ta belle éducation et mais un soucis de santé peut bousculer tout aussi. C’est comme ça que j’ai arrêté de me maquiller moi aussi. Je prends ça comme un signe de la vie, qui nous envoie un message pour qu’on arrête quelque chose de mauvais pour nous (et mauvais pour la planète aussi la plupart du temps). Vive les hippies !!!! 😻 J’adore ! Bravo, et j’espère que ta santé est bien meilleure grâce à tout ça. Merci beaucoup pour ton témoignage passionnant ! J’espère qu’on discutera de nouveau écologie ici (et autres…) 😽

      J'aime

  5. Frederic Lopez haha je comprends ce que tu dis, il est vraiment top ce type !

    Pour moi le déclic s’est fait grâce au livre et au film « Demain », un vrai ouragan dans ma vie à cette époque, je voulais un changement RADICAL, mais j’ai appris que les choses pouvaient se faire petit à petit pour que ça reste dans la durée. Et aujourd’hui, j’ai une salle de bain presque zéro déchet, je mange quasiment tout bio, je ne consomme presque plus de produits animaux, et même si j’ai pleins de trucs que je n’arrive pas à mettre en place, pour l’instant je ne suis pas prête, mais j’ai surtout arrêté de culpabiliser pour tout. Je fais de mon mieux, et j’en fais déjà sûrement beaucoup plus que certains. J’ai hâte de lire tes prochains articles sur le sujet ❤

    Aimé par 1 personne

    1. On pourra s’envoyer des message sur Insta quand il y aura un nouveau RDV en terre inconnue 😻
      Je n’ai pas vu ce film en entier mais je sais qu’il faut absolument que je le vois, ça ne fera que confirmer mes convictions. Bravo pour tout ce que tu fais. L’essentiel c’est, comme tu dis, de faire de son mieux. J’ai hâte aussi qu’on discute de plein de sujets écolo/bio 😺 Merci pour ton témoignage ma douce 💛

      Aimé par 1 personne

  6. je vais tenter de suivre tes très bons conseils mais il va y avoir du boulot… je suis pourtant baba cool depuis toujours mais je ne me souciais pas de Dame Nature… je me disais quand je jetais n’importe quoi par terre ce n’était pas grave… je me disais : les cantonniers ramasseront…ils sont payés pour ça… je vais faire de mon mieux pour éviter de polluer comme je l’ai toujours fait… merci Justine…

    Aimé par 1 personne

  7. (pardon, j’ai fait une erreur dans l’envoi… ^^)
    Je crois que je fais… naturellement ? attention à l’environnement (oui, c’est dans mes gènes quoi ;p). Bien sûr, je ne suis pas parfaite, mais pour moi c’est un peu une évidence. J’essaie de faire des petits gestes tous les jours, je me rapproche du végétarisme, j’utilise très souvent mon vélo, … En tout cas, c’est super que tu ai pris conscience de notre gaspillage 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. C’est sûr que quand on prend conscience de la grandeur de la nature, de tout ce qu’elle nous offre et de sa puissance, c’est naturel d’en prendre soin. C’est pour ça que je parle beaucoup du fait que j’ai compris que ça me faisait du bien d’être près de la nature. C’est comme ça que j’ai pu comprendre que, comme je le faisais pour tous mes amis avant, il fallait plutôt que je prenne soin d’elle avant toutes choses. Merci pour ton témoignage 😽

      J'aime

  8. J’ai eu cet instinct de préservation de la nature depuis toute petite. J’ai été élevée à la campagne et j’ai toujours été proche de la nature. Vivre en ville aujourd’hui ne me convient pas et tout ce que je souhaite c’est retourner vivre à la campagne ! En attendant, je fais toujours attention au monde qui m’entoure et je tente de consommer plus responsable (par contre, c’est pas toujours possible vu les prix de certaines denrées…)

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as de la chance, tu as certainement reçu une superbe éducation 😺 Je te souhaite d’avoir une chouette maison à la campagne quand tu seras grande (Je dis ça à tout le monde…) ! J’essaierai de faire un article sur le bio et le prix que ça coûte. Merci pour tes commentaires 😽💛

      J'aime

  9. Je prends enfin le temps de commenter ton article ! Il est super intéressant, j’adore car ton blog regroupe plein de sujets différents !
    Bravo à toi pour cette prise de conscience ❤ Pour ma part, j'ai toujours fait attention à ne pas jeter de déchet par terre, il faut dire aussi qu'à la maison, papa était à fond dans le tri sélectif et il veillait à ce qu'on le fasse correctement. Depuis toujours, quand je vois des personnes qui jettent volontairement un papier de gâteau par terre ou l'emballage du paquet de clope en sortant du tabac, ça me met hors de moi, ça me révolte… Comment on peut être aussi négligeant, irresponsable et aussi débile (pardon…). Je mens pas quand je te dis que ça me révolte hahaha. Après on fait tous des erreurs 🙂 Tout ce que j'espère, c'est que ces personnes prennent conscience un jour, tout comme toi tu as pu l'avoir il y a quelques années, que ce geste est destructeur. Ca fait maintenant 1 an et demi que je m'intéresse beaucoup à l'écologie, à la réduction des déchets dans mon quotidien. Ma soeur m'avait offert des lingettes démaquillantes il y a 3 ans que je trouvais très pratiques et puis ça a fait son chemin dans ma tête tout doucement… Je me suis peu à peu dis que si je peux remplacer les cotons démaquillants (j'en consommais énormément…), il y a certainement plein d'autres choses que je peux changer. Je suis ensuite passée à la cup, ça a changé ma vie, j'ai trouvé ça hyper pratique encore une fois. Mais je crois que le déclic est venu surtout en regardant des reportages, notamment celui dont tu parles dans ton article, Mille et une vies. Il a été une véritable prise de conscience ! Je l'ai regardé une deuxième fois avec mon chéri car je voulais absolument lui partager ça, mais aussi des reportages sur arte sur l'impact du plastique sur notre environnement, avec des données scientifiques, des photos chocs de l'océan, des animaux etc. Ca m'a beaucoup beaucoup marqué. Mon chéri m'a ensuite offert le livre de la famille zéro déchet et le cheminement s'est fait comme ça. A ce jour, je pense que j'ai remplacé pas mal de choses chez moi pour éviter le plastique, surtout dans ma salle de bain. De plus, en m'intéressant à cette démarche du zéro déchet, je me suis intéressée en même temps au minimalisme, au naturel. Je suis contente car cette prise de conscience m'a fait beaucoup évolué, j'ai énormément appris en peu de temps sur divers sujets, notamment grâce à instagram avec toutes ces jolies personnes qui partagent des choses magnifiques, inspirantes, sans jugement. Je crois que je vais m'arrêter là mais je pourrais parler de tout ça pendant des heures. Encore un fois, super article, tu es une super partageuse 🙂 Bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. woua merci pour ce superbe commentaire ma belle ! D’abord je suis ravie que ça te plaise que j’aborde plusieurs sujets. Justement, je pensais que ça pouvait aussi faire fuir, parce que des gens n’aiment pas forcément tout ce dont je veux parler mais si ça plaît à des personnes comme toi, c’est fabuleux.
      Tu as eu la chance d’avoir un papa qui t’a inculquer de bonnes valeurs. Moi j’étais seulement avec ma maman et elle n’avait (et n’a pas encore) conscience de tout ça. Quand on ne se rend pas du tout compte, ça n’est pas facile de comprendre pourquoi il ne faut pas faire ce genre de gestes débiles (oui oui, tu as raison, c’est débile, crétin, nul, zéro, abruti ahah).. C’est aussi pour ça que j’ai voulu faire ce blog et que je vais sûrement parler souvent d’écologie et de ce que j’ai mis en place, pour essayer de faire partager mes prises de conscience avec des gens qui ne les ont peut-être pas encore eu.
      On aura l’occasion d’en reparler, c’est sûr, je vais faire plein d’articles, d’ailleurs le prochain parle plus ou moins d’écologie et de salle de bain justement, tu verras que moi aussi je suis assez minimaliste sur certains points.. 😹 Merci encore pour tes gentils mots et ton partage d’expérience, j’ai hâte qu’on discute de nouveau de tout ça. Tu es vraiment un petit chou à la crème 😽💛

      J'aime

  10. Pour moi le déclic se met en place un peu chaque jour et lire ce genre d’article y contribue grandement et pour cela je t’en remercie. Je respecte déjà la nature mais je n’optimise peut être pas encore assez mes déchets par exemple…
    Merci pour cette belle réflexion qui n’est pas moralisatrice ! Ca c’est chouette.
    EM.

    Aimé par 1 personne

    1. Oh merci beaucoup ! Je suis tellement heureuse que ça puisse permettre à des gens de se motiver et de faire des petits pas tous ensemble. Je suis partie de loin comme je l’explique alors je ne jugerai jamais personne. Chacun fait de son mieux. Je ferai tout pour que mes futurs articles donnent des petites idées simples pour changer facilement nos habitudes et faire du bien à la nature ! 😺 Merci encore pour tes gentils mots, gros bisous, à très vite 💛

      Aimé par 1 personne

  11. Très joli article 🙂 et le sujet me passionne comme tu le sais !
    mon déclic… j’en ai eu plusieurs. Je dirais que c’est venu au fur et à mesure. Mais surtout avec mes grossesses et ce sentiment de vouloir le meilleur pour mes enfants, donc pour la planète que je vais leur laisser. Beaucoup d’articles, d’échanges avec des gens géniaux passionnés par le sujet qui te font sortir complètement de tes préjugés pour t’amener vers l’idée que l’on peut vraiment changer les choses de manière positive. Des films (Demain par exemple), des reportages, des blogs…
    Merci pour ce chouette article 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui j’ai oublié de parler de ça… Penser à nos enfants et à leur bien-être, c’est une des raisons pour lesquels j’ai changé mes habitudes me concernant aussi, j’en parlerai sûrement dans un prochain article. C’est une excellente raison de faire au mieux ! Et oui… On apprend, doucement, on trouve des conseils et des astuces et ça vient tout seul. C’est fantastique. Bravo pour ce que tu fais et merci beaucoup 😺💛

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s